Bye bye le Cambodge, Thaïlande nous revoilà !

  • Par giniekiss
  • Le 15/07/2015
  • Commentaires (1)

Image2 28

Nous partons du Cambodge le 25 mai en bus en direction de la Thaïlande. Nous avons trouvé un bon tarif à partir de Siem Reap, 9$ par personne pour ce long trajet. Un minibus vient nous chercher à la guesthouse à 8h et nous amène à la « gare routière », qui est en fait un arrêt de bus en centre-ville. En discutant avec nos voisins, nous nous rendons compte que nous n’avons pas tous la même destination. En fait, le trajet s’effectue en 2 temps. Un premier bus nous amène à la frontière et un deuxième (il y en a plusieurs selon les destinations), côté thaïlandais nous récupère pour nous amener à Bangkok.

 

La frontière est envahie et le trajet est folklorique. En effet, du côté cambodgien, le bus s’arrête 10 minutes avant la frontière pour nous faire consommer (repas à 11h), puis, à la frontière, après avoir traversé à pied un barrage (organisé par des révolutionnaires en colère aurait-on dit) pour arriver au poste, c’est la longue attente d’un passager qui finalement ne sera pas autorisé à passer…

Image3 20

Barrage avant d'accéder au poste frontière cambodgien, pas très rassurant lorsqu'on ne sait pas s'il est habituel ou non

En attendant, nous nous faisons la remarque qu’ici, les Cambodgiens sont mieux équipés car pour rappel, en rentrant par le côté frontalier avec le Vietnam, nous avions été accueillis dans des cabanes en bois. Ici, c’est du béton et ils ont même des outils sophistiqués qu’ils utilisent pour nous prendre les empreintes de tous les doigts. Nous sommes fichés !

Image1 37

Longue attente de l'autre côté de la frontière...

Après la frontière, un minibus bondé nous attend (nous préférions le bus, un peu vieux mais plus spacieux). Il s’arrête 5 minutes après ce nouveau départ pour … faire une pause casse-croûte dans le restaurant de son ami ! Nous n’avons même pas eu le temps de digérer le repas d’avant le passage de la frontière ! Nous rageons, la traversée de la frontière Cambodgienne (Siem Reap – Bangkok) c’est 8 heures de transport, dont 4 heures de pauses qui ne sont pas toutes justifiées et 1 heure d’attente à la frontière ! Ca y est nous commençons à regretter la Mobichou…

Nous arriverons à Bangkok vers 18h avec un retard de plus de 4h par rapport à ce qui nous avait été 'indiqué lors de l'achat de nos billets! Une sacrée journée! Heureusement, le terminus est à Kao San road, quartier dans lequel nous avions prévu de reséjourner. La pluie nous accueille! Petit cadeau d'arrivée!

Bus tour du monde chachou chapichette voyage Thaïlande Sebastien Virginie frontière Seb blog site Asie cambodge traverser

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

Nicolas AHOUANSOU
  • 1. Nicolas AHOUANSOU (site web) | 16/07/2015
C'est sur que maintenant il va falloir se réhabituer aux transports en commun :p

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×