Virginie

End of trip! Back to pre-reality

Image1 61

 

 

Retour à la maison après 10 mois, la fraicheur fait du bien après ce mois de sueur à 40°C au Bénin ! Le ciel est bleu et la garrigue Marseillaise verte est souriante. Qu’il fait bon rentrer à la maison !

Lire la suite

Une journée chargée d’émotions au pays des Tatas Somba !

Image13 38

 

 

Nous sommes de retour à Natitingou après une petite semaine passée à Tanguieta. Malik nous a indiqué un hôtel qui propose des chambres correspondant à notre budget et à notre grand étonnement, nous sommes accueillis dans un endroit assez luxueux avec de grandes chambres classes, un restaurant, internet (ouahh, ça c’est vraiment le luxe !) et il y a même une piscine !

Lire la suite

Tanguieta et la réserve Pendjari : au pays du roi lion !

Image44 8

 

 

Cela fait 2 semaines que nous sommes à Cotonou et après 1 à 3-4 visites par jour, nous avons dû voir à peu près la moitié de la famille de Chapichette ! Aujourd’hui, le frérot rentre en France et nous décidons de partir voler de nos propres ailes vers le nord-ouest du pays. Apres une journée de bus, nous arrivons à Tanguieta (village au-dessus de Natitingou).

Lire la suite

Ouidah et Ganvier : entre lourd passé et beauté des lieux

Image32 17

 

 

Nous prenons la route des pêches en direction de Ouidah, qui est un village en bord de mer, non loin de Cotonou. Il est impressionnant de voir la quantité de pêcheurs remonter leurs lourds filets sur la plage. Ils s’organisent en groupes de 10 ou 20 et tirent, en rythme, morceau de corde par morceau de corde.

Lire la suite

Cotonou, une ville éphervescente!

Image15 28

 

 

Quelques jours au Bénin sont passés, l’Afrique est vraiment différente de tous les pays que nous avons pu traverser depuis le début du voyage. Il y a des enfants partout, bien souvent en groupe de 5 ou 10 ou plus, des gens partout, des boutiques de coiffure, de chaussures, de légumes, des vendeurs de pneus, des ONG, des cordonniers, ...

Lire la suite

Arrivée au Bénin

Image1 54

 

Après avoir récupéré les bagages supplémentaires que les parents de Chapichette ont déposés chez des amis pour que nous les amenions au Bénin, c’est chargés de 2 sacs de 20kg chacun, de la guitare, du charengo et d’un sac à dos que nous quittons Paris, Doucette et Mathieu (amis qui nous ont hébergé sur place). Les escaliers dans les méandres du métro pour se rendre à l’aéroport ne nous font pas de cadeaux.

Lire la suite

Retour à Paris : Consulat du Bénin

Image27 19

Ce matin, nous cherchons à la première heure le consulat du Bénin, dans le 6e arrondissement de Paris. Perdus dans la rue du cherche-midi, nous ne savons plus à quel numéro se situe le bureau ouest africain, la puce nous vient à l’oreille lorsque nous apercevons quelques personnes au teint bronzé devant une porte. Nous y voici. A peine entrés dans la salle et le dépaysement est instantané : bienvenue au Bénin ! Ici, le teint pâle de Chachou paraît légèrement en décalage ! Tout le monde effectue des aller-retour entre le guichet, sa chaise et la photocopieuse. Personne ne semble avoir un dossier complet à présenter du premier coup !

Lire la suite

Buenos Aires et retour à Paris

Image4 46

 

Nous avons quitté la Patagonie pour rejoindre notre dernière destination, Buenos Aires, avant le retour en France. Après avoir pris le temps d’étudier la meilleure option pour revenir au centre du pays, nous avons finalement choisi de prendre l’avion à la place du bus. Le prix est plus intéressant et surtout, nous allons nous épargner de nombreuses heures de bus, au total, une quarantaine d’heures, soit 2 jours de route tout de même ! Nous qui comptions utiliser le moins possible l’avion et privilégier des moyens de transport moins polluants, nous n’avons pas su résister à cette opportunité…

Lire la suite

El Calafate, au cœur du glacier Perito Moreno !

Image59 4

 

Nous voici arrivés au clou du voyage : le mythe, ou plutôt le rêve éveillé ! Nous sommes face à une masse de glace gigantesque qui vit ! Elle craque, gronde, éclate, s’écroule, se fissure, formant des dunes, des pics, des crevasses, des lagunes. Les blocs qui se détachent provoquent un énorme bruit sourd qui se propage dans toute la vallée. La glace est parsemée de touches d’un bleu profond, pur, glacial, d’une couleur indescriptible. Il faut l’avoir vue pour comprendre l’émotion qu’elle provoque en nous. Le spectacle est tout simplement magique.

Lire la suite

El Chalten: Randonnée autour du magnifique Mont Fitz Roy !

Image35 13

 

 

 

C’est donc sous la neige que nous arrivons à El Chalten, petit village perdu à 3 heures d’El Calafate. Tout est blanc. Autour du village, il n’y a rien mis à part les montagnes, les lacs et les glaciers.

Lire la suite

El Calafate, perdus en pleine Patagonie!

Image17 28

Nous sommes en partance pour la réalisation de l’un de nos rêves, la rencontre avec le Perito Moreno ! Nous finirons l’exploration de l’Amérique du Sud par une marche sur l’une des merveilles du monde, le spot n°1 qui motivait notre venue sur le continent. Mais avant d’arriver à El Calafate, dernière ville avant l’accès au glacier 80 km plus loin, nous avons encore 24 heures de bus avec un changement à Rio Gallegos (« Gachego », car encore une particularité, ils ne prononcent pas les « s » en fin de mot). Nous trouvons une auberge super, Los dos pinos, dont les chambres sont organisées en sortes de petits chalets de montagne très cosy !

Lire la suite

Puerto Madryn et ses baleines !

Image12 35

 

Arrivés à Puerto Madryn, le premier rapport avec les auberges et leurs tarifs est épicé ! Les chambres « double » sont à 40€ (taux officiel), un prix multiplié par 4 par rapport à la Bolivie, et encore, prix obtenu après une recherche poussée car les tarifs étaient plutôt en moyenne entre 60 et 70€. Nous comprenons pourquoi de nombreux voyageurs nous avaient dit qu’ils avaient préféré dormir en dortoir (20€/pers)…

Lire la suite

En coup de vent à Buenos Aires

Image1 51

La première chose que nous remarquons après avoir passé la frontière est que les gens sont blancs et qu’ils chochottent. On nous avait prévenus, ici, les « ll » et les « y » sont remplacés par des « ch ». Il va falloir s’accrocher pour les comprendre !

Arrivés au terminal de bus à Buenos Aires après 15 heures de trajet, nous sommes pris dans un rush pour trouver un billet de bus qui puisse nous amener à El Calafate, point de départ pour le glacier Perito Moreno en Patagonie, dans la soirée. Etant donné que la distance pour y parvenir avoisine les 2 600km, nous en avons pour au moins 2 jours, alors il ne faut pas trainer, nous visiterons Buenos Aires au retour !

Lire la suite

Nos impressions sur la Bolivie

Image1 50

 

La Bolivie est un pays accueillant et coloré. Même si les façades des maisons ne sont pas très souvent peintes, les habits des locaux sont là pour vous illuminer de leurs couleurs vives. Impossible de se lasser d’admirer les jupes, les chapeaux ou les nattes des Cholitas ! Les Boliviens sont authentiques, ils aiment engager la conversation, pour parler de la beauté de leur pays ou bien des difficultés qu’ils peuvent traverser politiquement.

Lire la suite

Tupiza et son FarWest!

Image16 27

Rentrés du Salar, nous ne savons que faire. Notre plan initial était de continuer dans la série des déserts en poursuivant par l’exploration du désert d’Atacama (Chili). Mais finalement, nous nous rendons compte que la route pour nous rendre au Chili à partir de Tupiza est un peu compliquée et il ne nous reste que 3 semaines pour rejoindre Buenos Aires, en Argentine et rentrer sur Paris.

Nous décidons donc de sauter cette escale, le désert d'Atacama doit avoir pas mal de points communs avec ce que nous venons de voir lors de notre tour au sud du Salar. Nous preferons aller réaliser notre rêve patagonien, au fameux Périto Moreno.

Lire la suite

Le salar d'Uyuni, un rêve qui se réalise

Image44 5

 

 

Salar d’Uyuni ! Arrivés à Tupiza, ville tout au sud de la Bolivie, nous avons réservé un treck de 4 jours/3 nuits en 4x4. Notre équipage se compose de 2 Belges sympathiques, Alex et James, de notre chauffeur German, de notre cuisinière Maria et … surprise, son petit Matthias de 2 mois qui lui a été livré par sa mère quelques mètres après le départ !

Lire la suite

Sucre et ses cours d'espagnol!

Image3 32

En Bolivie, il y a des chiens partout, sans propriétaires. Nous nous croirions un peu au Vietnam ! A Sucre, il y a même une meute de 20 chiens qui tournent en ville, générant la cacophonie dans les rues sur le trottoir et sur la route !

Nous avons perdu 1 200m d’altitude en arrivant à Sucre (2 800m). Nous respirons un peu mieux et dormons plus paisiblement à cette altitude. Cette ville est vraiment riche par rapport aux autres villes que nous avons visitées dans le pays. Nous remarquons de belles maisons aux jolies façades entièrement peintes ! Une première !

Lire la suite

Potosi et sa mine d'argent

Image17 24

Après un trajet de nuit, durant lequel le chauffeur a décidé de s’arrêter à peu près toutes les 2 heures pour que les gens aillent aux toilettes (et peut être se reposer lui-même), nous arrivons à Potosi  le lendemain matin comme après avoir passé une nuit blanche ! Le faible prix du billet était justifié !

C’est dans l’une des villes les plus hautes du monde (4 070m) que nous mettons les pieds (500m plus haut que Lhassa au Tibet!). Ici encore, nous retrouvons la grosse fête avec défilés, la fanfare, les stands et compagnie !

Lire la suite

Virée au petit village de Sorata

Image18 19

 

Le lendemain, nous partons pour Sorata, un petit village dans la montagne. Le chauffeur de bus nous fait payer légèrement plus cher que le prix normal et nous comprenons qu’il faudra un peu nous méfier des Boliviens lorsqu’ils annoncent un prix… A mi-chemin, nous devons descendre du bus pour traverser une petite portion du lac Titicaca. Les passagers sont invités à prendre une embarcation tandis que le bus se positionne sur une sorte de longue barque.

Lire la suite

Bolivie: Le lac Titicaca du côté Copacabana

Image6 33

 

Quatorze heures de bus, un passage de frontière plutôt facile (une petite attente de 20min  avec en prime, un tampon gratuit pour le visa, ce à quoi nous ne nous attendions pas !) et nous voilà à Copacabana ! Non, nous ne sommes pas à Rio de Janeiro mais dans un petit village au bord du Lac Titicaca rempli à craquer de toutous (comprenez touristes), ce qui casse un peu le charme du coin.

Lire la suite