El Calafate, au cœur du glacier Perito Moreno !

  • Par giniekiss
  • Le 12/11/2015
  • Commentaires (2)

Image59 4

 

Nous voici arrivés au clou du voyage : le mythe, ou plutôt le rêve éveillé ! Nous sommes face à une masse de glace gigantesque qui vit ! Elle craque, gronde, éclate, s’écroule, se fissure, formant des dunes, des pics, des crevasses, des lagunes. Les blocs qui se détachent provoquent un énorme bruit sourd qui se propage dans toute la vallée. La glace est parsemée de touches d’un bleu profond, pur, glacial, d’une couleur indescriptible. Il faut l’avoir vue pour comprendre l’émotion qu’elle provoque en nous. Le spectacle est tout simplement magique.

 

L’envie de venir en Argentine reposait sur la magie sensée émaner de ce lieu. Nous ne sommes pas déçus. Une voyageuse rencontrée par Chachou en Mongolie lui avait montré une photo d’elle sur le glacier et le rêve de nouveaux horizons était né. Toujours réaliser ses rêves, nous y voici !

Afin de nous régaler de chaque miette de cette expérience, nous avons choisi d’effectuer le treck « Big Ice » proposant un circuit de 3 heures au milieu du glacier.

Image58 5

Face du glacier, vue du bateau, en route vers le point de départ du treck

Image57 4

Le long du glacier, randonnée sur la morraine

Image62 6

Point d'entrée sur le glacier pour le treck Big Ice

Le Perito Moreno fait partie des rares glaciers au monde qui avancent et ne reculent pas. Sa superficie atteint les 250 km² sur une largeur de 30km et de 60 à 200 mètres d’épaisseur. Il avance de 2-3 mètres par jour en son centre, ce qui pousse les côtés de celui-ci vers l’avant. Mais les côtés, eux, ne progressent que de 20 à 30 cm/jour ce qui provoque d’énormes pressions et explique les incessants craquements mais également un relief central beaucoup plus déchiqueté, alternant entre pics et crevasses, comparé à la relative platitude des côtés.

Chaussés de nos crampons, indispensables pour marcher sur le glacier, nous partons donc en file indienne explorer cette mystérieuse et magique étendue de glace. Nous remarquons que celle-ci est formée de milliers de petits blocs d’eau glacée, agglutinés les uns aux autres pour former une structure à la fois solide, puisque nous pouvons marcher dessus et friable, car nous pouvons détacher des petits blocs de glaçons pour le pastis !

Image56 5

Pour le pastis!

Image44 7

Perché sur une petite grotte de glace

Nous enjambons parfois des crevasses profondes de plus de 200 mètres vides ou remplies d’eau. Les mouvements du glacier font que la typologie du terrain change très rapidement, ainsi, une crevasse peut être remplie d’eau un jour puis vide le lendemain, une brèche s’étant ouverte.

Image48 5

Crevasse profonde et vide

Image55 3

Crevasse aussi profonde mais remplie d'eau cette fois-ci

Image54 4

Trou s'enfonçant au coeur du glacier

Image45 7

Cours d'eau cheminant entre les montagnes de glace

Image47 7

Aperçu de la couleur bleue

La sensation de marcher sur un tel géant vivant est juste tout simplement unique !

Image49 6

Image1 52

 

tour du monde chachou chapichette voyage Sebastien Virginie Seb blog site Amérique du sud el calafate treckking big ice

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (2)

Isa g
  • 1. Isa g | 12/11/2015
c'est sublime !! bravo , vous montrez que la terre est encore belle à regarder malgré le réchauffement climatique !!! magnifique ps : la moraine, ça me rappelle mes cours de géologie !!!!! bizzzzz
moana
  • 2. moana | 12/11/2015
c'est magique comme lieu ! et la couleur de l'eau dans les crevasses !!

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.