En route vers le Nord

  • Par giniekiss
  • Le 12/05/2015
  • Commentaires (0)

Image12 15

 

Une longue route nous attend pour découvrir le nord du Vietnam ! Alors il nous faut nous extirper de ce petit paradis qu’est l’île de Cat Ba pour pouvoir profiter de ces autres endroits, très prometteurs également ! 

La durée du visa pour le Vietnam est de 30 jours et après discussion avec d’autres backpackers ainsi qu’en jetant un coup d’œil à la carte, nous nous rendons compte que 30 jours ne suffiront jamais pour profiter de tout ce que l’on voudrait voir !!!  Car au Vietnam, les endroits à fort potentiel sont nombreux et les distances peuvent être assez conséquentes (la distance pour joindre les 2 extrémités du pays est de 2 000km).  

 

Notre idée est de rouler en direction du Nord-Est jusqu’à la frontière chinoise puis de nous rendre à Sapa, au Nord-Ouest, avant de redescendre à Ba Vi, à proximité d’Hanoi. Cette boucle pourrait nous prendre facilement 2 semaines et encore, en gardant un bon rythme. Mais ensuite, il nous reste tout le centre et le sud du pays avec Saigon (Hô Chi Minh) ! Plus clairement, en moto, sachant que nous roulons à une allure d’environ 30km/h, il nous faudrait 2 mois pour pouvoir vraiment parcourir le pays dans son ensemble ! Nous pensons même à mettre la moto dans un bus ou un train à un moment du parcours pour descendre plus rapidement ou alors il nous faudra étendre le visa !

Ce matin, nous reprenons le ferry pour quitter Cat Ba et nous diriger vers Lang Son, notre prochaine étape, située à environ 200 km. Ce trajet nous prendra 9h de guest house à guest house, enfin de Nha Nghi à Nha Nghi comme elles sont nommées ici! L’alphabet vietnamien étant assez similaire au notre, nous pouvons nous retrouver facilement avec les indications des panneaux en bord de route.

Après quelques kilomètres, nous commençons à apercevoir des rizières dans lesquelles  les agriculteurs qui portent le chapeau pointu s’activent. Le jeu est de comprendre comment fonctionne le processus de culture du riz ! Nous nous rendons compte que cela demande une grosse quantité de travail et que cela nécessite différents types de terrains.  Voici notre interprétation d’après les scènes que nous avons pu observer. Dans un premier temps, le riz est d’abord semé dans la terre tel un gazon, puis les pousses sont repiquées dans un terrain méticuleusement labouré et inondé d’eau. Nous remarquons que ce sont surtout des femmes qui travaillent dans les rizières.

Image14 14

Préparation du terrain avant inondation de ce dernier

Image13 15

Labourrage du terrain immergé

Image6 20

Repiquage des jeunes plans de riz

Image8 19

Repiquage des jeunes plans de riz

Image11 14

Jeunes plans de riz repiqués

Nous arrivons à Lang Son sur les genoux et avec les fesses en compote, bien que nous ayons une selle assez confortable et de bonnes suspensions ! Cette grande ville n’a pas l’air très intéressante au premier abord. A l’hôtel, la gérante veut absolument garder nos passeports. A priori, elle doit les montrer aux autorités qui doivent passer dans la soirée pour un contrôle. Comme elle ne parle pas un mot d’anglais, nous sommes un peu réticents mais nous finissons par les lui laisser.

Le soir, nous cherchons le marché nocturne qui est censé être l’un des plus grands du pays. Nous trouvons beaucoup de chiens rôtis à la vente… Nous en avions entendu parler mais de les voir ça fait quelque chose ! A priori, c’est légal et ça leur plait beaucoup. De notre côté, nous retiendrons que si l’on ne comprend pas avec certitude qu’elle viande nous est proposée pour le diner dans cette région, il  vaudra mieux privilégier les légumes ! Nous trouvons une petite échoppe qui propose un genre de buffet et nous offre un accueil très sympathique. Ce soir-là, Chachou tombe sous le charme du couteau de Mac Giver, un objet qui va s’avérer essentiel dans la suite des péripéties avec la Mobichou.

Image15 9

Couteau de Mac Giver

Apres quelques heures passées dans la ville, il s’avère que les Vietnamiens sont super chaleureux et accueillants. A priori, ils ne voient pas beaucoup de touristes ici et c’est fou de voir comme ils viennent nous saluer ou nous aborder spontanément. Nous sommes ravis de rencontrer tous ces gens qui sont si contents de nous adresser la parole. Nous ferons même une séance photo avec deux jeunes filles déchainées qui se sont arrêtées en scooter pour nous mitrailler.

Image4 21

Image5 20

Nos fans vietnamiennes

Et nous ne parlons pas du nombre de personnes qui viennent toucher les cheveux de Chapichette !  Au bout de plus d’une dizaine de fois en à peine une heure, elle devient folle  et décide de se les attacher mais rien n’y fait, les Viets viennent les lui détacher pour regarder !

Il faut en parler… Seb est devenu addict de ces viennoiseries que l’on trouve partout au Vietnam ! C’est la première chose qu’il cherche à chaque fois que l’on arrive en ville. Avant, c’était les mangues, maintenant, ce sont les brioches !

Image3 18

La gourmandise de Chachou

Le lendemain matin, il se rend au garage pour faire changer l’huile du moteur. La moto n’étant pas toute jeune, si nous voulons la préserver, il faut faire une vidange tous les 500km. Au passage, nous en profitons pour faire réparer la béquille centrale car la moto ne tient pas en équilibre avec les sacs, ce qui ne nous rend pas la tâche facile car lors de chaque arrêt, nous devons trouver un poteau pour la maintenir. En revenant à la guest house pour le départ, Chapichette remarque que la fuite d’huile au niveau du moteur s’est intensifiée et réclame un tour supplémentaire au garage. Effectivement, le carter d’embrayage est fissuré et nous perdons pas mal d’huile. Finalement, nous passons plusieurs heures avec les mécanos, très amicaux et serviables cela dit au passage.

Image1 28

Ultime retouche chez le garagiste

 

En savoir plus sur le pays: Fiche Vietnâm

En savoir plus sur comment se déplacer à moto au Vietnâm: Fiche Moto

garage riz plantation rizières Lang Son Est Nord win honda moto route Vietnam Seb Virginie Sebastien Asie voyage chapichette chachou tour du monde site blog

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×