Huaraz et ses montagnes

  • Par giniekiss
  • Le 28/08/2015
  • Commentaires (1)

Image168

 

Après 7 heures de bus, nous arrivons à Huaraz qui est située à 3 300 mètres d’altitude. Nous sommes passés du niveau de la mer à plus de 3 000 mètres d’altitude en quelques heures. Le corps le sent passer et nos poumons ne comprennent pas pourquoi l’air est si peu chargé en oxygène ! La respiration est difficile, chaque pas nous coûte !

 

Le bus qui nous amené de Lima n’a pas fait mentir ceux qui nous ont parlé des transports en Amérique du sud : bus de 2 étages tout neuf avec sièges permettant de s’allonger, hôtesses, boissons, repas, café et film! Avant le départ, nous avons eu droit à des consignes de sécurité concernant les issues de secours et l’importance de la ceinture. Le film était même passé avec des sous titres en anglais ! Une première dans notre voyage ! Le pompon étant le passage du portique de sécurité (détecteur de métaux) entre le moment où l’on sort du terminal (quasiment comme dans les aéroports) et celui où l’on entre dans le bus. Rassurez-vous, tous les transports au Pérou ne sont pas comme cela, bien au contraire. Ce luxe est réservé aux trajets longue-distances. Lorsque le voyage ne dure que quelques heures, il se fait en collectivo (ou combi) qui parfois, peut être soit une voiture dans laquelle nous sommes 7-8 personnes pour 5 places, soit, un minivan où tout le monde a un siège mais où l’on y est tout de même serrés !

Nous trouvons Huaraz très sympa. C’est une ville entourée par les montagnes. Nous arrivons au petit matin et nous installons dans une une « Hospedaje » avec une chambre pour 40 soles (11,50€), ce qui nous parait vraiment cadeau après Lima. Nous verrons par la suite qu’il est possible de trouver encore plus bas, de l’ordre de 30 soles. Nous ne marchandons pas pour le moment mais nous croiserons certains qui nous diront que cela se fait.

Image178

Vue depuis le toit terrasse de notre auberge

Dès le matin de notre arrivée, la fanfare raisonne au loin et se rapproche jusqu’à passer dans la rue. Il s’avère que tous les écoliers de la ville partent se regrouper sur la plaza de Armas pour un défilé en uniforme scolaire.

Image169

Place des armes

Nous en profitons pour les suivre et assister à la représentation. Ils ont une démarche très étrange qui fait penser à l’armée. D’après ce que nous avons compris, ils fêtent l’anniversaire de la mise en place du système scolaire dans la ville par un Allemand (d’où la démarche en hommage à l’Allemagne).

Image177

Image176

Chaque école a un uniforme différent. Tous les âges sont représentés, même les plus jeunes !

Image171

Image170

Image172

La matinée se passe très bien malgré le manque d’oxygène. Après le défilé, nous rentrons dormir. Il nous est toujours impossible de retrouver le rythme…

Nous passons devant une Cholita (vieille femme en habits traditionnels avec son chapeau de feutre haut) qui vend des bonnets. Chachou craque et repart avec l’un d’entre eux après les avoir quasiment tous essayés pour faire plaisir à la Senora !

Image167

Le lendemain soir, nous rencontrons Vania, de Seattle, à la terrasse d’un café. Il nous fait découvrir la formule péruvienne, entrée – plat – boisson pour 5 à 7 soles (inférieur ou égal à 2€ !) et il nous tuyaute sur les bonnes randonnées à faire dans le coin.

tour du monde chachou chapichette voyage Sebastien Virginie Seb blog site Amérique du sud pérou Huaraz

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

Nicolas AHOUANSOU
  • 1. Nicolas AHOUANSOU (site web) | 01/09/2015
3 300m d'altitude ! hé bien ! J'ai jamais entendu parlé de bus comme ça dis donc ! Royal ! Je crois que c'est le meilleur transport en bus que vous ayez fait non ? :)

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.