Les dragons de Komodo

  • Par giniekiss
  • Le 02/08/2015
  • Commentaires (0)

Image27 9

 

Lors de notre croisière, nous ferons la connaissance des dragons de Komodo, l’emblème de Flores, sur les îles Komodo et Rinca situées dans le parc naturel. Ils ressemblent aux mêmes varans rencontrés à Bangkok mais ceux-là sont mortels. La salive de ces reptiles est tellement chargée de bactéries qu’à la moindre morsure, c’est la mort assurée (ou l’amputation si la plaie est traitée immédiatement). Ils sont capables de détecter l’odeur du sang à 5km à la ronde.

 

Nous étions accompagnés de rangers lorsque nous avons fait la randonnée pour aller à leur rencontre.

Image6 26

Ils vivent dans leur milieu naturel sans la moindre intervention de l’homme pour que leur équilibre ne soit pas modifié. Nous avons trouvé l’un d’entre eux allongé, en plein bain de soleil. Le voyant particulièrement excité, il sortait sa langue fourchue, comme s’il salivait devant un festin (c’est-à-dire nous !). L’un des rangers nous a demandé s’il y avait des femmes menstruées, nous expliquant que cela devait être la raison de ce comportement. En effet, il y en avait. Pas très rassurant !

Image4 31

Cependant, il est difficile d’imaginer ces gros patachons se mettre à la poursuite d’une proie. Pourtant, ils sont capables de courir à 17km/h, mais sur de courtes distances. S’ils nous poursuivent, il faut courir en zigzagant pour les semer, ils ne savent courir que dans une direction. Ils n’ont pas besoin de combattre avec leur proie, seule une morsure suffit. Une fois mordue, ils relâchent leur victime et n’ont plus qu’à attendre quelques heures que le poison fasse effet. Ils ne se fatiguent pas à poursuivre leur proie, elle ne pourra pas leur échapper, la mort est certaine, ce n’est qu’une histoire de patience.

Image2 31

Les rangers sont uniquement là pour les repousser avec un bâton-fourche si l’envie d’un casse-croûte humain leur prenait. Mais cela n’arrive que très rarement nous dit-on. Un Suisse y est quand même passé il y a quelques années…

Image5 27Lorsque l’un d’eux se met à bailler, l’envergure de sa gueule laisse imaginer la taille des proies qu’ils peuvent engloutir (buffles, biches, …)

Image3 22Image28 11

tour du monde chachou chapichette voyage Laos Sebastien Virginie Seb blog site indonésie Flores Komodo dragon ileile

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.