Trecks d’acclimatation: Wilcacocha et Pastoruri

  • Par giniekiss
  • Le 30/08/2015
  • Commentaires (2)

Image16 18

Nous effectuons notre première vraie sortie 6 jours après notre arrivée au Pérou ! L’acclimatation a été longue et nous dormons toujours le jour et zonons la nuit. Mais à présent, c’est terminé. Nous avons récupéré toutes les informations nécessaires et nous commençons à trecker demain. Nous avons prévu une petite randonnée à 3 700 mètres (nous partons de 3 300m) pour nous acclimater, la montée du glacier Pastoruri à 5 000 mètres le lendemain, puis nous nous accorderons un jour de pose avant de passer 2 jours à la laguna 69 et enfin, nous finirons avec 4 jours de treck en autonomie sur le sentier de Santa Cruz. C’est le réveil de la Chapiteam ! Let’s go !

 

Wilcacocha

Aujourd’hui, nous montons difficilement un chemin qui nous amène à 3 700 mètres avec une vue sur la cordillère blanche et sur le deuxième plus haut pic du Pérou. En chemin, nous rencontrons grand nombre de Péruviens qui vivent dans des hameaux. Ils nous indiquent le chemin à suivre au fur et à mesure et nous en profitons pour travailler notre espagnol. Certains sont fiers de nous montrer leurs trophées de chasse accrochés en haut de leur porte !

Image22 17

Image23 14

Il est intéressant de les voir travailler les céréales (blé, avoine, trigon) avec les chevaux ou avec la fourche.

Image24 17

Image21 14

Au sommet, c’est un petit lac qui  nous attend ainsi que des chiens de bergers qui suivent des moutons à grosse laine.

Image19 18

Image18 15

La vue sur Huaraz est magnifique en contrebas.

Image16 19

Nous y rencontrons 3 français qui baroudent en Amérique du sud pour quelques mois. Nous passerons la journée ensemble et finirons l’après-midi au marché où nous y achèterons des feuilles de coca, histoire de nous mettre dans le bain et un bon jus d’orange pour nous récompenser des efforts de la journée.

Image13 26

Feuilles de coca à mâcher pour lutter contre le mal d'altitude

 

Glacier Pastoruri

Nous partons en excursion organisée pour découvrir un glacier à 5 000 mètres ainsi que les fleurs les plus hautes du monde. Il ne semble pas plus cher de partir avec une agence (30 soles/pers + 10 soles pour l'entrée dans le parc national) que par ses propres moyens, c’est donc un départ en autocar avec le guide ! Dans le bus, il explique pas mal de choses en débitant à toute vitesse en espagnol. Nous comprenons qu’il va falloir mâcher des feuilles de coca et manger des barres de chocolat pour contrer le mal d’altitude. Le reste nous échappe…

Image12 24

Image11 23

Paysages sur la route

Notre premier arrêt se fait à une source d’eau froide qui bouillonne. Un gaz s’en échappe mais nous n’en comprenons pas plus...  A côté, se trouve une marre très profonde (environ 10 mètres) où l'eau est tellement claire qu'il est possible d'apercevoir le fond.

Image10 30

Source d'eau qui bouillonne

Image9 27

Mare dont on peut apercevoir le fond à plus de 10 mètres de profondeur

Au deuxième stop, nous découvrons les fameuses fleurs. Elles peuvent avoir jusqu’à 100  ans et meurent après leur première floraison. A 30 ans, elles sont à l’état de buisson, puis une tige sort pour se développer très en hauteur !

Image8 28

Image7 26

Le dernier stop nous réclame une marche de 30 minutes pour rejoindre le glacier. Quand même 30 minutes, on ne s’attendait pas à un aussi long treck aujourd’hui !!! Mais il s’avère que cette demi-heure est épuisante ! Les hauteurs sont vraiment hostiles pour nous. Heureusement, la coca et l’eau nous aident à atteindre le glacier qui est assez impressionnant. Avec le réchauffement climatique, il recule d’année en d’année et nous voyons des blocs de glace s’en détacher pour sombrer dans le lac qui s’est formé à ses pieds.

Image5 30

Image3 24

Image25 17

Le lendemain, nous voulons louer du matériel pour partir en autonomie une nuit à la Laguna 69 et nous tester avant de faire le treck de Santa Cruz de 4 jours dans la cordillère blanche mais la vendeuse nous informe qu’ils prévoient de la pluie. Nous changeons donc nos plans et partons pour Caraz à 2-3 heures d’ici.

treck acclimatation wilcacocha radonnée pastoruri Huaraz pérou Seb Virginie Sebastien Amérique du sud voyage chapichette chachou tour du monde site blog

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (2)

moana
  • 1. moana | 03/09/2015
changement de décor complet dis donc! et tout aussi magnifique!
par contre el gringo on dirait un bon dealer de feuille de coca :)
Nicolas AHOUANSOU
  • 2. Nicolas AHOUANSOU (site web) | 01/09/2015
Voir le fond de 10m dans une marre ! Ouah impressionnant ! Et il y a quoi au fond ? :D. Le paysage à 5000m d'altitude est quand même magnifique !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.