Tanguieta et la réserve Pendjari : au pays du roi lion ! (Le 25/11/2015)

Image44 8

 

 

Cela fait 2 semaines que nous sommes à Cotonou et après 1 à 3-4 visites par jour, nous avons dû voir à peu près la moitié de la famille de Chapichette ! Aujourd’hui, le frérot rentre en France et nous décidons de partir voler de nos propres ailes vers le nord-ouest du pays. Apres une journée de bus, nous arrivons à Tanguieta (village au-dessus de Natitingou).

 

 

 

L’une des principales attractions touristique au nord du Bénin est la réserve de Pendjari.  Nous passons 3 jours ici, à chercher des infos pour trouver un trip intéressant dans le parc. Depuis notre arrivée au Benin il est rare de croiser un blanc pendant la journée. A Cotonou nous avons dû en croiser 2 ou 3 et la plupart lors de passages à l’aéroport. Ici nous croiserons une fois un blanc dans la ville et sinon des touristes dans le parc à peu près 4 voitures avec guides. Autant dire que l’on ne passe vraiment pas inaperçu !

C’est un petit village où il fait bon vivre car dès que nous sortons dans la rue, nous nous faisons des amis ! Chaque jour, nous mangeons avec des Béninois différents que nous recroisons plus tard en ville et au final, nous commençons par connaître du monde. Nous nous régalons à nous balader et discuter à droite et à gauche avec les habitants.

Image48 6

Jour de marché à Tanongou, à 30km de Tanguieta

Image51 5

Jour de marché à Tanguieta

Nous finissons par trouver un guide, il accepte de nous ajouter à un groupe de 2 personnes et c’est ainsi que nous partons pour 2 jours dans le parc. Il nous a été conseillé par un couple de français, travaillant pour 2 semaines à l’hôpital (privé) de Tanguieta, l’un des plus grands au Bénin. D’ailleurs, nous irons les voir à l’hôpital et ils nous en feront une visite très intéressante, nous faisant partager leurs ressentis et leurs impressions, à la fois agréablement surpris de constater les moyens dont l’établissement dispose ainsi que la vie qui émane de cet endroit (toute la famille accompagne le malade et s’installe dans l’enceinte de l’hôpital) et choqués par le manque de chirurgiens spécialisés, qui, face à certaines situations, notamment les accidents atteignant le cerveau, n’ont pas d’autre possibilité que d’accompagner le patient vers l’au-delà.

Nous voici donc partis pour la réserve en 4x4 avec notre guide Malik, Abdel son second et 2 amies italiennes.

Image49 7

Notre convoi au complet!

La réserve est divisée en 3 parties. La première est constituée de champs cultivés par les villageois qui vivent en bordure du parc. La seconde est une réserve de chasse pour les chasseurs viandards, majoritairement européens, à la recherche de trophées. Il leur en coûtera un ou deux millions de F.CFC pour ramener une tête de buffle, le corps étant systématiquement rendu aux villages alentours ! Et enfin, la troisième, au centre du parc, qui est la réserve touristique. C’est dans cette dernière que nous allons pouvoir contempler les animaux !

Image36 14

Mare dans le parc

Image50 8

Baobab et ses fruits

Le concept du Safari est que dans la réserve, nous ne pouvons pas descendre de la voiture pour aller à la rencontre des animaux. De plus, il est interdit de rouler dans le parc la nuit. Nous sommes installés sur des coussins sur le toit du 4x4, pour avoir une meilleure vue au loin et au-dessus des herbes, qui sont hautes à cette saison de l’année.

Image42 8

Image41 9

A peine arrivés, les troupeaux d’antilopes vont et viennent sur les côtés de la piste, il est possible de distinguer plusieurs sous-familles. Certaines sont vraiment hautes et très musclées.

Image39 7

Biches et antilopes

Image40 8

Ce jour-là, nous verrons les phacochères, une bestiole excellente qui nous rappelle vraiment Pumba ! Ils ont fait un excellent travail d’imitation dans le film « Le roi lion » de Walt Dysney ! Le top, c’est quand le phacochère s’en va avec la queue en l’air et le pompon blanc au bout, un kif !

Image38 8

Pumba, le phacochère

Nous avons aussi vu un éléphant sauvage, un chacal, des buffles, des biches, des marabous (oiseaux gigantesques), des hippopotames de loin, des singes et des babouins aux fesses roses !

Image45 8

Elephant solitaire

Image46 7

Marabou, vautour se nourrissant des charognes

Le clou du spectacle arrive lors de la sortie du soir, alors que le soleil est presque couché, là une voiture nous poursuit à toute allure et nous appelle en arrivant derrière nous. Nous nous demandons quel est ce fou qui fait n’importe quoi dans la réserve. Mais en fait, il vient nous prévenir qu’il y a un lion pas loin sur la piste et nous sommes tous excités à l’idée de pouvoir en croiser un ! Effectivement, un peu plus loin, une lionne est allongée sur la piste. Notre arrivée ne semble pas l’importuner et elle continue à faire sa sieste tranquillement (première fois qu’un animal de la réserve ne fuit pas à notre approche !).

Image37 9

Elle fera même plus, au bout de 5mn, elle décide de se lever et d’approcher tranquillement de la voiture pour en faire le tour jusqu’au coffre, tout en nous fixant, nous qui sommes sur le toit à l’air libre. Il lui suffirait d’un petit bon, en s’appuyant sur la roue de secours qui est fixée sur le coffre de la voiture, pour faire de nous son casse-croute du soir, et à ce moment nous avons vraiment le souffle coupé à attendre ce qu’elle va décider de faire. Finalement, c’est le chauffeur qui décide avant elle et fait avancer la voiture à une 10aine de mètres ! La lionne se rallonge donc là où nous l’avons quittée sur la piste. Au bout d’un moment la nuit est bientôt là et nous devons rentrer mais la lionne est au milieu du chemin, il nous faut donc avancer et la contourner. Lorsque nous arrivons à sa hauteur, en passant sur les herbes du côté de la piste, la lionne se lève et se met à courir après la voiture ! Ouhhhhhh !!! Malik fonce alors à toute allure pour semer le fauve ! Et c’est ainsi que nous disons au revoir à notre amie féline!

Image43 7

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×