Sam Neaua- Vieng Xai

 Image37 1  Nous avons pris le bus à Vieng Thong  pour Sam Neua. Il y a 2 départs par jour à la gare routière. Le premier est à 8h (40 000 Kip/pers) et le second, qui est un minivan provenant de Luang Prabang (ou de Ventianne ?),  à 17h30 (50 000 Kip/pers). Contrairement à notre attente, le bus était à l’heure ! Tous contents de le voir arriver, nous sautons dedans et prenons les places de la banquette arrière (plus de place pour la guitare). Très mauvais choix !! Nous avons vécu le pire trajet en bus de notre vie avec un mal de cœur permanent !  

 

Plusieurs locaux se sont mis à vomir. Le conducteur s’est cru dans un rallye en allant à toute allure sur une route sinueuse en très mauvais état… Le chauffeur ne freinait qu’au dernier moment (et trop tard) à la vue d’un trou puis réaccélérait aussitôt après, avant que l’arrière du bus n’ait lui aussi franchi l’obstacle. Nous faisions donc des bonds phénoménaux à l’arrière du véhicule, craignant que l’un de nos organes ne se décroche au prochain trou ! Au lieu de mettre le temps prévu, soit 6h, nous sommes arrivés avec plus d’une heure d’avance. Le chauffeur avait probablement envie de terminer rapidement sa journée ! Dommage pour nous, pour une fois que les laotiens sont pressés, ça ne tombe pas au bon moment ! Nous arrivons à la gare routière de Sam Neua qui est située sur la colline à 1km du centre ville (il y en a une autre à 4km à l’est) et devons prendre un touk touk pour nous rapprocher du centre et trouver une guest house. Nous n’avons pas de problème pour en trouver une, elles s’entassent les unes à côté des autres, il n’y a qu’à choisir. Nous en prendrons une à 50 000 Kip.

Sam Neua est une ville beaucoup plus grande que toutes celles que nous avons pu visiter après Luang Prabang. Elle diffère des autres par son style qui ne fait absolument pas laotien mais plutôt chinois ou vietnamien. L’architecture est totalement différente. Nous nous rendons au grand marché couvert, au marché de fruits (situé juste après) et au marché chinois qui vend des articles en gros à plus faible coût. Sur les étals du grand marché, nous verrons des animaux morts ou vivants que nous n’avons pas l’habitude de voir ni encore moins de manger (ratons laveurs et bien d’autres que nous ne saurions pas nommer). Cela fait mal au coeur, le braconnage est interdit...

 Image35 4  Image34 5  

 

Image19 10

 

En chemin, nous croisons un couple de français dont nous avions fait la connaissance à Vieng Thong. Ils nous proposent de nous emmener avec leur voiture de location à Vieng Xai (à 30km) qui regorge de nombreuses grottes (plus d’une 40aine) qui y sont présentes et qui ont accueilli des officiers communistes révolutionnaires pendant la 2e guerre d’Indochine. Nous acceptons avec plaisir et choisissons  d’aller dans la grotte naturelle creusée par une rivière qui peut se visiter en kayak (à 6 km avant d’arriver à Vieng Xai, entrée 10 000Kip/pers + 30 000 Kip pour le canoé 2 places) alors que nos covoitureurs continuent leur route. La grotte est magnifique et très bien éclairée. Nous prenons plaisir à pagayer sous les stalactites, évitant quelques chauve-souris que nous avons dérangé pendant leur sommeil avant de retrouver la lumière du jour de l’autre côté de la montagne, face à une forêt luxuriante ! (Plus de photos dans la galerie)

 Image32 6   Image28 6 

 

Image30 6

 

Image25 7

 

Nous décidons d’aller ensuite à Vieng Xai et faisons du stop. Ici encore, nous avons de la chance et n’attendons pas bien longtemps. Arrivés à destination, nous partons en quête des grottes mais en passant devant l’office de tourisme, on nous dit qu’il est trop tard (16h30) pour les visites, qu’elles sont fermées. Tant pis, nous ne les verrons que de l'extérieur mais cela rend déjà bien! Les guides qui ont fini leur journée nous invitent à les rejoindre. Ils sont en plein match de volley. Nous échangerons quelques balles avec eux avec plaisir.

 Image22 7   Image23 7 

 

Le retour à Sam Neua se fait dans le chaos. Nous apprenons qu’il n’y a plus de bus pour rentrer. Finalement après discussion, il s’avère que nous pouvons tenter notre chance en essayant de prendre au passage le bus qui arrive du Vietnam et se rend à Sam Neua. Il n’y a pas d’arrêt et pas vraiment d’heure de passage. Nous croisons les doigts pour qu’il ne soit pas encore passé et cela fonctionne. En attendant, nous discutons avec un jeune professeur d'anglais laotien qui nous apprend bon nombre de chose sur son pays (la situation du pays, l'illestrisme, la drogue, les impôts, les projets qe financent la Chine, ...). Après 1h d’attente sur le bord de la route, commençant à désespérer de devoir rester à Viang Xai pour la nuit, nous apercevons le minivan (à 18h). Il est plein à craquer de vietnamiens et de denrées alimentaires. Nous nous asseyons sur des sacs de riz dans l’allée centrale. 10 minute après, un vietnamien nous demande de payer pour le trajet (il n’y a pas de ticket ici, donc pas de tarif fixe) mais il nous demande le triple du prix indiqué dans notre guide (60 000 Kip/pers). Après une longue négociation, une menace de quitter le bus, des échanges animés entre eux parlant de notre sort, nous finissons par tomber d’accord (enfin c’est ce que nous pensons) sur 30 000 kip. Nous n’avons pas le compte rond et lui donnons 40 000Kip. Il se garde bien de nous rendre la monnaie. Notre premier contact avec les Vietnamiens aurait pu être meilleur… Le bus nous dépose à la 2e gare routière (4km) et nous devons de nouveau prendre le touktouk. Un retour dont nous nous souviendrons… Les jours suivants nous réserverons un temps pluvieux, nous avons été chanceux de pouvoir visiter les grottes sous le soleil !

Image20 7

laos
Arrivée au Laos via la Thailan

Ici la monnaie est le Kip. Pour 1€, nous avons 8 650 Kip, autant dire que nous allons être millionnaires !

laos
Luang Prabang

Il fait chaud, chaud, chaud ! Le thermomètre ne doit pas être loin des 40 degrés. Les après-midi, il devient difficile de nous balader ou de faire une quelconque activité.

laos
Pak Ou - Camp d'éléphants

Nous avons rencontré une amie de la sœur de Sébastien qui s’est installée à Luang Prabang depuis quelques années. Elle nous conseille d’aller aux chutes d’eau de Kuang Si et également de faire un tour d’éléphant!

laos
Chutes de Kuang Si

Le jour suivant, alors que notre passeport est retenu à l’ambassade du Vietnam pour notre visa, plusieurs shops nous refusent la location d’un scooter pour nous rendre aux cascades...

laos
Nong Khiaw

Nous découvrons ce petit village touristique entouré d’imposantes montagnes laotiennes et au bord de la rivière Nam Ou, un endroit de rêve où nous allons passer du temps !

laos
Muang Ngoi Neua

Après 5 jours passés à Nong Khiaw, nous laissons la Chapimobil « ette » à la guesthouse et prenons le bateau pour nous rendre à Muang Ngoi Neua...

laos
Vieng Thong

Vieng Thong est une petite ville perdue, avec une unique rue, mais dans laquelle nous retrouvons un peu plus d’activité que ces derniers jours...

laos
Sam Neaua- Vieng Xai

Nous avons pris le bus à Vieng Thong pour Sam Neua. Il y a 2 départs par jour à la gare routière. Le premier est à 8h (40 000 Kip/pers) et le second, qui est un minivan provenant de Luang Prabang...

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau