Triangle d’or - Laos (Le 15/03/2015)

   Image17 7  

Après 3 jours au lit, Virginie est remise sur pieds et nous pouvons quitter Chiang Rai pour marcher sur les traces des trafiquants d’opium au triangle d’or !

 

 

 Direction Chiang Saen, nous trouvons un bus local qui nous amène pour quelques Bahts (37). Seb travaille son nouveau morceau de Cabrel au fond du bus !

 

Image21 4

 

Arrivés à Chiang Sean, cela semble être encore une ville et nous souhaitons nous poser dans une ambiance plus village donc nous décidons de continuer vers Sop Ruak, le centre du triangle d’or. Notre guide nous informe que toutes les guests house y sont très cher mais nous ne le croyons plus !

Après quelques kilomètres, esquichés dans un pick up thaï avec une bonne 10aines de personnes, nous arrivons au pied d’un bouddha géant. En nous approchant, nous découvrons que derrière s’y cache le Mékong, de l’autre côté à l’ouest, la rive de la Birmanie et à l’Est la rive du Laos (notre prochaine destination).

 Image19 7    Image2 13 

 

Image6 11      Image7 8
   

Il y a une seule rue principale, parallèle au Mékong et les habitations sont réparties de l’autre côté. Nous serons surpris par la débrouillardise et l’implication d’un jeune garçon (il ne devait pas avoir plus de 10 ans) dans un bouiboui. Entre l’accueil, la cuisine, le service et les tâches annexes du restaurant, il était fier de pouvoir tout accomplir, le tout sous le regard complice de sa maman ! 

Nous passerons une nuit à Sop Ruak et profiterons du coucher de soleil, assis au sommet d’un temple, en observant des speed boats amarrer de l’autre côté de la rive, côté birman et à les imaginer négocier et passer des transactions d’opium. 

 Image10 10   Image24 5  
Image5 10 Image25 4

 

Nous pensions pouvoir traverser la rivière à cet endroit pour arriver au Laos mais il s’avère que les passages ici ne nous sont pas ouverts et nous devons redescendre à Chiang Khong qui est à 30km d’ici.

C’est parti pour l’aventure ! Il nous faut arriver avant 17h à la frontière et bien sûr il n’y a pas de bus ou transport direct. Nous décidons de tenter le stop, motivés par Virginie l’aventurière qui aime bien ce moyen de transport ! Elle tente un peu dans le village mais personne ne s’arrête nous faisons alors quelques centaines de mètres pour sortir et un gros 4x4 pick up nous prend à l’arrière. Direction Chiang Saen les cheveux au vent !

Image22 6

Il nous dépose aux pick up qui se dirigent vers Chiang Khong. Cependant toujours pas de trajet direct, nous hésitons à recommencer le stop mais il y a bien 3 heures qui nous séparent de notre destination et finalement nous prenons le pick up et nous ferons un changement dans un autre village plus tard. Dans le deuxième pick up, nous rencontrons Su, une anglaise qui fait un tour pendant quelques mois en Asie. Nous ferons le trajet ensemble jusqu’au Laos.

Arrivés à la frontière nous attendrons un bon moment avec  d’autres backpackers et ferons plusieurs rencontres sympathiques. Nous en profitons pour échanger des dollars en monnaie Laosienne, le Kips. C’est le casse-tête des conversions qui commence ente le Kip, le dollar, l’euro et le Baht ! Le contrôle des passeports n’est pas très strict ici mais il faut quand même attendre qu’on veuille bien nous faire le visa moyennant 30$ (tarifs différents selon le pays d’origine! 35$ pour l’UK et 42 pour les Thaïlandais), un visa avec une seule entrée. Nous aurions préféré une multi entrées car nous pensions peut être traverser la frontière Laos-Vietnam à plusieurs reprises, mais ce n’est pas possible au poste frontalier. Une fois le visa en poche nous traversons la frontière, Virginie passera sans même y être contrôlée. Enfin, nous prenons un dernier pick up pour rejoindre Houeisay pour notre premier contact avec le Laos. Le voyage se fera sur la voie de droite et oui le sens de la circulation a soudain changé !

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.