Contrôle de police

 Vietnam policier 2    

Le trip moto n’aurait pas été complet sans un arrêt par la police pour un petit bakchich ! Eh bien, c’est chose faite ! Aujourd’hui, nous avons été arrêtés par une patrouille de police vietnamienne. Cinq policiers étaient postés sur le bord de « l’autoroute d’Hô chi Minh», en ville, et arrêtaient les 2 roues.

(Attention article long, il faut s'accrocher!)

 

Ils nous font signent de nous arrêter. A priori, ils parlent très peu anglais. Le policier commence par demander nos passeports, nous nous exécutons. Puis, il se met à nous parler de la vitesse en nous montrant le compteur mais son discours n’est pas très clair. Nous pensons qu’il veut nous dire que nous étions à 60km/h et que la limitation est à 50. Nous lui montrons le cadrant vers 50km/h pour lui expliquer que notre aiguille n’est pas très précise (qu’elle flotte un peu). Du coup, il doit comprendre que nous lui disons que nous roulions à 50km/h (en réalité,  nous n’étions guère au-dessus) et il change de discours en prenant un papier pour noter que la vitesse est limitée à 40km/h et alors que nous roulions à 50km/h.

Bon, ça sent l’embrouille, puisqu’ils n’ont pas de jumelles ou de radar pour justifier notre vitesse mais de toute façon, nous n’avons pas le choix, il veut un peu d’argent et nous lui ferons plaisir ! De toute façon, nous ne sommes pas vraiment dans notre droit ayant une moto qui a des papiers qui ne sont pas à notre nom et un permis de conduire français ! En gros, légalement, nous ne sommes pas censés conduire au Vietnam. Après, il y a beaucoup de backpackers qui le font, donc c’est toléré…

Deuxième étape, le policier demande à Seb de se diriger devant un autre policier à l’arrière. Pendant que Virginie tient la moto (qui ne tient pas toute seule sans un poteau), Seb prend place face au policier sur une petite chaise en plastique comme l’on retrouve dans tous les bouisbouis, une petite table les séparant. Le policier sort les textes de lois et il trouve une ligne où il est écrit 1 million de Dong (soit 40€ environ) avec du texte en vietnamien que nous ne pouvons pas comprendre. Il nous explique que nous étions en excès de vitesse et que nous devons payer un million de Dong ! Bon, nous sommes prêts à donner un peu d’argent, 100 000 Dong pourquoi pas, mais 1 million, il ne faut pas non plus pousser mémé dans les orties ! Du coup, Seb joue un peu la comédie en montrant qu’il est surpris et embêté. 10 mn doivent se passer et le prix descend à 500 000VDN.

Là, comme disait l’autre, il faut toujours avoir un porte-monnaie avec une petite somme que l’on peut sortir pour faire « on a que ça, désolé… ». Nous n’avons pas vraiment cela sur nous en permanence, mais il s’avère que le Chapifish (notre porte-monnaie, membre pilier de la Chapiteam) avait entre 100 000 et 150 000VDN dans le ventre ce jour-là et en plus en petites coupures !

A l’annonce des 500 000VDN, Seb fait encore un peu de cinéma, retourne à la moto pour fouiller les sacs et sortir le Chapifish. Nous « expliquons » au policier, qui ne parle pas vraiment anglais alors on ne peut pas savoir ce qu’il a compris, que nous sommes en route pour Huê et que tout ce qu’il nous reste est là. Nous sortons l’argent du Fish et commençons à compter avec précision devant le policer en prenant un air embêté. Là, le policier parle à nouveau avec son collègue et nous rend les passeports sans même prendre l’argent. A priori, c’est bon pour nous, ils lâchent l’affaire ! Seb va pour se précipiter sur la moto pour que nous partions sans demander notre reste mais un des policiers demande à ce qu’on lui rende les passeports, mince… en fait juste pour récupérer le papier où il avait noté les explications pour l’excès de vitesse. Allez, cette fois-ci c’est bon, nous avons les passeports, maintenant fuyons avant qu’ils ne changent d’avis !!

 

vietnam
Frontière du Laos vers le Viet

Le minibus pour aller du Laos au Vietnam est tenu par des Vietnamiens. Deux solutions s’offrent à nous. La première est de prendre un billet pour...

vietnam
Hanoï

Réveil à Hanoi ! Nous sommes très excités de découvrir cette nouvelle ville et un peu tendus aussi de notre premier contact de la veille avec les Vietnamiens...

vietnam
Baie d'Along - Ile de Cat Ba

La baie d’Along, ce sont des milliers d’îles que l’on peut découvrir en partant de différents points. De nombreuses agences de voyage vous proposent des tours à partir d’Hanoi...

vietnam
Trung Khanh

Nous passons 3 jours à Trung Khanh. C’est Chapichette qui prend le guidon cette fois-ci et nous allons visiter les chutes d’eau de Ban Gioc à 30km...

vietnam
Boucle du Nord (Méo Vac-Dong V

Nous reprenons la route, vers l’Ouest à présent, avec pour objectif d’atteindre le Nord Nord du Vietnam d’ici quelques jours : Dong Van...

vietnam
De Ha Giang vers Ba Vi: miel,

Le Vietnam est long, long, très long… et notre visa est court, court, trop court ! Un mois, ça permet de prendre l’apéritif mais il nous reste encore le plat de résistance et le dessert…

vietnam
Contrôle de police

Le trip moto n’aurait pas été complet sans un arrêt par la police pour un petit bakchich ! ...

vietnam
Cua Lo et Huê

Cette semaine, c’est la fête des 40ans de la réunification du Viêtnam. Une bonne nouvelle mais qui se traduit par l’explosion des tarifs des guest houses...

vietnam
Hoi An, le petit paradis du Vi

De Hué à Hoi An, se trouve la fameuse route qui passe par le col Hai Van (« mer de nuages ») avec une vue splendide sur la mer...

vietnam
Rush vers la frontière du Camb

Nous sommes le 05 mai, dernier jour de notre visa Vietnamien. Il nous faut donc à tout prix parvenir à la frontière avec le Cambodge aujourd’hui...

vietnam
Nos impressions sur le Vietnam

Le Vietnam, en vrac, c’est : ...

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau