Frontière du Laos vers le Vietnam

 Image3 16  Le minibus pour aller du Laos au Vietnam est tenu par des Vietnamiens. Deux solutions s’offrent à nous. La première est de prendre un billet pour Than Hoa, situé à 3 heures au sud d’Hanoi, pour 180 000 Kip et ensuite de prendre le train ou le bus pour rejoindre Hanoi. La seconde est de prendre un billet pour Hanoi, qui comprend les trajets Sam Neua-Tha Hoa et Than Hoa-Hanoi pour 300 000 kip. Nous choisissons la première option. Nous nous rendons de bonne heure (7h30) à la gare routière Phoutanou, située sur la colline. Le bus partira à l’heure, 8 heures, mais il mettra bien 2 heures à collecter d’autres passagers et prendre des colis en ville avant de réellement pendre la route. Une fois partis, nous sentons le rythme changer par rapport au Laos.

 

Les arrêts pour récupérer des passagers ou des colis dans les villages sont express. Contrairement à certains de nos précédents chauffeurs,  celui-ci  roule à vive allure mais est assez prudent. Le passage de la frontière est rapide et se déroule sans encombre. Le douanier ne reconnait pas Seb sur son passeport (les effets du « non rasage » commencent à se faire remarquer) et réfléchit un petit moment avant de le lui rendre ! Nous franchissons la distance entre le poste frontière du Laos et celui du Vietnam à pied (une centaine de mètres).

Image4 19

Nous remontons dans le bus après une rapide fouille de nos sacs. Le bus s’arrêtera juste après la frontière pour que nous puissions aller manger dans un petit restaurant. Il était possible de changer des Kip (monnaie laotienne) contre des Dong (monnaie Vietnamienne) dans une petite boutique juste à côté. Nous n’avons pas essayé car nous sommes parvenus à dépenser tous les nôtres avant de quitter le pays. Il a l’air également possible de continuer à payer en Kip.

Passés côté Vietnamien, la route est vraiment très mauvaise. Des travaux de rénovation sont en cours ce qui ralentit notre allure mais nous permet d’admirer les paysages qui différent beaucoup de ceux que nous avons pu voir au Laos. Il y a des rizières à tout va et le vert des jeunes pousses est magnifique. L’agriculture est beaucoup plus développée et semble très bien organisée.

 Image2 22    Image1 26 

 

Nous arrivons à notre destination (Than Hoa) à 19h, soit après 11 heures de route. Un trajet difficile car le bus était vraiment peu confortable.  Ne nous étant pas vraiment renseignés sur le Vietnam au préalable et ne sachant pas si cela vaut le coup de rester dans cette ville « étape », nous décidons de continuer la route pour aller directement à Hanoi. Nous savons qu’il existe la possibilité de prendre le train et que les tarifs sont abordables mais nous n’arriverons que le lendemain matin avec cette option. Comme notre bus nous propose de continuer jusqu’à Hanoi, nous finissons par accepter par facilité et envie d’arriver rapidement à destination. Nous ne sommes plus que trois dans le bus, les autres passagers sont tous descendus à Than Hoa.

A peine après avoir payé la somme pour le complément de trajet qui nous reste à effectuer (300 000 Dong chacun, soit 13€), le chauffeur nous fait descendre du bus et nous montre un taxi garé juste derrière. Il nous dit que la fin du parcours se fera avec de dernier, que nous n’avons rien à payer et il lui glisse quelques billets dans la main. Un peu surpris, nous pensons que nous allons faire les 2 heures restantes en taxi. Nous partons donc en taxi avec l’autre voyageur, Roy, un Israélien qui avait réservé dès le début un billet Sam Neua – Hanoi. Mais le taxi s’arrête au bout de 5mn et nous met dehors ! Nous ne comprenons pas et commençons à nous énerver en sentant l’arnaque. Il s’avère qu’il nous a juste amené à l’arrêt d’un bus local qui va à Hanoi. Après avoir parlementé énergiquement pendant plusieurs minutes, nous réussissons à récupérer 300 000 Dong (soit la moitié de ce que nous avons payé au chauffeur de bus initial). Nous les utiliserons pour payer le minibus local qui, lui, ne coûte que 100 000 Dong/pers.

Après 3 heures passées, assis dans l’allée d’un bus bondé ayant une conduite plus que dangereuse, l’aide-chauffeur nous jette littéralement dehors (ils ont balancé nos sacs par terre) dans un endroit totalement isolé et flippant sous un pont d’autoroute en périphérie d’Hanoi en nous disant que c’est le terminus. Nous n’en croyons pas un mot car aucun autre passager ne descend mais nous n’avons plus vraiment la force de lutter pour remettre nos affaires dans le bus et batailler avec eux. Bien sûr les taxis se font une joie de nous proposer une course pour aller au centre-ville à des prix exorbitants (30$) ! Nous en trouvons un qui accepte de mettre en marche son compteur mais nous doutons à présent de la fiabilité de ce dernier car cela nous aura quand même coûté 180 000 Dong (soit 8€ pour 3 pers).

Après réflexion, nous nous sentons juste frustrés d’avoir fait l’objet de leur magouille, qui, si elle avait été correctement faite, aurait pu se passer sans énervement. Nous savions que nous payions plus cher que le tarif normal pour cette fin de trajet mais ne nous doutions pas que ce serait 3 fois le prix et en étant pris pour des … .

Image5 18

Premier contact donc assez folklorique avec les Viet : ils sont très énergiques et pas forcément très honnêtes ! On nous avait dit de faire attention, effectivement il va falloir nous tenir sur nos gardes.

Arrivés à Hanoi, il est minuit passé. Les rues sont vides et calmes. Notre ami Israélien connait quelqu’un qui séjourne dans une guest house située dans un quartier qui devrait en comporter plusieurs, alors nous le suivons. C’est un quartier situé dans la vieille ville, au nord-est du lac XXX. La guest house est complète et le prix est de 15$, ce qui nous parait très excessif par rapport au Laos et la Thaïlande. Nous décidons de chercher un peu autour et après avoir arpenté quelques rues, il  s’avère qu’à cette heure-là, les hébergements sont tous fermés ou complets et que ce sont plutôt des hôtels où la chambre dépasse les 20$ (ou des lits en dortoirs pour 7-10$). Nous sommes chanceux et tombons sur un hôtel qui accepte de nous recevoir avec une chambre haut de gamme (la suite nuptiale !) pour 15$, le grand luxe !

vietnam
Frontière du Laos vers le Viet

Le minibus pour aller du Laos au Vietnam est tenu par des Vietnamiens. Deux solutions s’offrent à nous. La première est de prendre un billet pour...

vietnam
Hanoï

Réveil à Hanoi ! Nous sommes très excités de découvrir cette nouvelle ville et un peu tendus aussi de notre premier contact de la veille avec les Vietnamiens...

vietnam
Baie d'Along - Ile de Cat Ba

La baie d’Along, ce sont des milliers d’îles que l’on peut découvrir en partant de différents points. De nombreuses agences de voyage vous proposent des tours à partir d’Hanoi...

vietnam
Trung Khanh

Nous passons 3 jours à Trung Khanh. C’est Chapichette qui prend le guidon cette fois-ci et nous allons visiter les chutes d’eau de Ban Gioc à 30km...

vietnam
Boucle du Nord (Méo Vac-Dong V

Nous reprenons la route, vers l’Ouest à présent, avec pour objectif d’atteindre le Nord Nord du Vietnam d’ici quelques jours : Dong Van...

vietnam
De Ha Giang vers Ba Vi: miel,

Le Vietnam est long, long, très long… et notre visa est court, court, trop court ! Un mois, ça permet de prendre l’apéritif mais il nous reste encore le plat de résistance et le dessert…

vietnam
Contrôle de police

Le trip moto n’aurait pas été complet sans un arrêt par la police pour un petit bakchich ! ...

vietnam
Cua Lo et Huê

Cette semaine, c’est la fête des 40ans de la réunification du Viêtnam. Une bonne nouvelle mais qui se traduit par l’explosion des tarifs des guest houses...

vietnam
Hoi An, le petit paradis du Vi

De Hué à Hoi An, se trouve la fameuse route qui passe par le col Hai Van (« mer de nuages ») avec une vue splendide sur la mer...

vietnam
Rush vers la frontière du Camb

Nous sommes le 05 mai, dernier jour de notre visa Vietnamien. Il nous faut donc à tout prix parvenir à la frontière avec le Cambodge aujourd’hui...

vietnam
Nos impressions sur le Vietnam

Le Vietnam, en vrac, c’est : ...

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau