L'Indonésie - Flores

Juin 2015

Cette fiche se base sur les 3 semaines que nous avons passées en Indonésie, principalement à Flores et ses alentours, sur ou sous l’eau ! Les points présentés ici seront donc représentatifs de Flores mais sûrement très différents pour Bali, Lombok et les autres îles.

Flores est LA destination pour effectuer des plongées à vous couper le souffle ou pour vous perdre sur des mini îles paradisiaques! Nous garderons d’excellents souvenirs avec les raies Manta, requins et tortues ! L’Indonésie est immense et les transports très longs, il faut donc avoir du temps pour explorer cette destination. Nous aurions aimé pouvoir découvrir les îles Gili, la vallée d’Ubud et les côtes de Bali comme la région d’Amed mais avons manqué de temps. Flores nous a également dévoilé, après une belle randonnée, son volcan Kelimutu et ses 3 lacs colorés. Nous avons également aimé jouer les Robinson Crusoé sur une plage déserte de Wodong, petit village à l’est de Maumere. Les Indonésiens sont très avenants, ils aiment vous faire la conversation (en Anglais). Le marchandage n’a pas trop fonctionné pour nous mais il parait qu’il faut essayer, vous serez peut être plus doués que nous.

Sommaire:

Monnaie       Hébergement        Transports        Sécurité        Nourriture       Visa       Vêtements      Carte-du-pays      Notre-coup-de-coeur      Langue   Rappel-géographique     

 Un peu de géographie  Geographie

L’Indonésie est un pays transcontinental, appartenant à l’Asie et l’Océanie, qui a pour capitale Jakarta. Avec ses plus de 17 500 îles, il est le plus grand archipel mondial. Classé 4e pays le plus peuplé (au monde), il est également le 1er pays à majorité musulmane.

 Monnaie      Argent 3

 

Le taux lors de notre passage en Indonésie (Juin 2015) était de 1€ = 15 000 Roupies Indonésiennes (IDR).

Vous pourrez retirer au distributeur (DAB) un montant maximum de 1 500 000 IDR en une fois (soit environ 100€). Les Banques ne prennent pas de commission et vous pourrez effectuer autant de retraits d’affilée que vous le souhaitez, enfin tant que votre banque le permet !

Des DAB sont disponibles à peu près partout mais attention toutefois lorsque vous serez dans les petits villages. En effet, parfois, il n’y a pas de DAB à plusieurs kilomètres à la ronde et même si vous finissez par en trouver un, la carte visa n’est pas toujours acceptée. Nous avons été dans cette situation à Moni (Flores). Pris de cours, nous sommes tombés en rade de liquide et DAB le plus poche (à 12km) ne prenait pas la visa...

Les Indonésiens arrondissent souvent les prix au-dessus, soit pour ne pas s’embêter avec des pièces, soit lorsqu’aucune pièce ne correspond au montant à rendre. La taxe supplémentaire dans les restaurants peut conduire à des chiffres non ronds. Dans les supermarchés, il est souvent arrivé que l’on nous rende la monnaie avec des billets et … des bonbons ! Ces derniers remplaçant la petite monnaie! Assez inattendu !

 Hébergement  Hebergement  

 

L’hébergement « petit budget » nous a semblé assez cher à Flores (rapport qualité/prix médiocre), comparé à certains endroits d’Asie du sud-est.

Lors de notre séjour, nous avons recherché dans chaque ville des chambres double aux prix les plus bas. Vous pourrez trouver des chambres pour 150 000 roupies (soit 10 euros) dans un état très très rudimentaire. Il nous est arrivé que le lit cède pendant la nuit ! Cependant, il a toujours été facile de trouver à se loger. La douche était en général dans la chambre. Le petit déjeuner était toujours inclus (thé ou café et toast-banane/toast-omelette ou pancake). Les lits en dortoirs étaient autour de 80 roupies/pers. La climatisation, qui incluait un coût supplémentaire, était parfois en option mais nous n’en avons pas eu besoin car la température n’était pas excessive la nuit.

Nos commentaires :

L’accueil a toujours été très chaleureux.

L’accès à l’eau chaude n’était pas systématique et nous aurions parfois bien rêvé d’une douche chaude après une bonne randonnée au frais dans la montagne ! Le savon n’était pas fourni mais nous avions droit quelques fois à des serviettes de toilette. Il était recommandé de ne pas jeter le papier hygiénique dans les toilettes.

Nous avons été déçus de ne pas plus trouver de bungalows au brod de l’eau à Labuhan Bajo. Il y en avait sur des îles alentours, dans un cadre paradisiaque certes, mais hors de prix (50€ la nuit, et il fallait rester au moins 3 nuits). Nous avons entendu parler de bungalows plus excentrés mais pour le coup, complètement isolés de la ville. Nous avons résidé dans des bungalows sur la côte nord-est de l’île, à Wodong, après Maumere. Le cadre était fabuleux mais les bungalows étaient très rudimentaires (douche au seau) et nous étions complètement dépendants du restaurant de la guest house, car isolés de tout !

Le règlement de la chambre nous a été demandé la moitié du temps avant de passer la nuit et l’autre moitié du temps lors de notre départ. Le passeport ne nous a quasiment jamais été demandé.

Le wifi est loin d’être disponible partout et le réseau n’était souvent accessible que dans les parties communes.

  Transports  Transport1 

 

Nous avons utilisé le bus et le bateau pour nous déplacer entre les îles et les villes. En ville, nous nous déplacions principalement à pied mais il nous est arrivé de prendre le Bémo, solution bon marché où l’on partage un minivan avec les locaux, bercés par une musique tonitruante, ou alors le taxi. La course en Bémo est en général de 5 000 Roupies, 10 000 s’ils gonflent la note.

Les trajets en bus sur Flores sont très longs. Les bus sont assez vieux, peu confortables et pas forcément meilleur marché que si vous prenez un taxi, si vous le partagez. En effet, il peut n’y avoir que quelques dollars de différence entre un trajet en bus et un taxi (nous nous sommes embourgeoisés car au début du voyage, l’expression « ce n’est que quelques dollars de différence » n’était pas dans notre vocabulaire !

Renseignez-vous bien avant de vous lancer dans la traversée Labuan Bajo - Maumere car la route est longue (3 jours de transport) et sportive. Nous n’aurions peut-être pas fait ce choix si nous en avions eu conscience avant…

A noter : La conduite est à droite dans le pays. Le stop fonctionne très mal car les taxis font la loi,  alors gare au local qui prend un touriste gratuitement! :)

Se déplacer entre les villes et les îles

Le bus

En général, les gares routières ne sont pas très loin du centre-ville. L’astuce est de se repérer avec l’application « Maps Me » et de prendre un Bémo si la route pour rejoindre le centre ou votre guesthouse est trop longue à pied.

Les trajets s’effectuent de jour avec des heures d’arrivées correctes. Attention toutefois car, selon les bus, il peut y avoir de l’attente, beaucoup d’attente même, avant que ce dernier ne décolle. Ils attendent parfois d’être remplis avant de partir. Nous sommes tombés sur des bémos qui faisaient énormément d’arrêts et de pauses. Voyager en bus à Flores demande beaucoup de patience ! Cela se fait toujours en musique avec des basses plus ou moins fortes ! :)

Les tarifs sont tout à fait raisonnables :

Labuhan Bajo - Bajawa (Départ: 6h, Durée: 10h): 150 000 Roupies

Bajawa - Moni (Départ: 7h, Durée: 10h): 100 000 Roupies (attente avant le départ, pauses excessives, travaux)

Moni – Wodong (Départ: 8h, Durée: 4h) : 75 000 Roupies

Sur Bali et Lombok, les trajets peuvent se faire en minivan avec la compagnie Perama (plus simple que le bus public), en bus public (nous n’avons pas testé) ou alors en taxi.

Kuta – Padang Bay (4h): 75 000 Roupies

Lembar – Mataram (1h): 30 000 Roupies

 

Le bateau :

Il existe plusieurs types de bateaux.

Les speed-boats : coûtent le plus cher mais sont rapides. Il y en plusieurs qui relient Bali aux îles alentours (Lomboc, îles Gilis, …) mais attention, la moindre petite vague peut rendre le trajet assez pénible, il faut avoir les cervicales bien accrochées selon les dires de voyageurs que nous avons croisés.

Les slow-boats : Coûtent moins cher que leurs homologues rapides. Nous en avons loué un à la journée (500 000 Roupies/bateau) pour faire Labuhan Bajo – île de Kanawa. Le bateau est resté sur l’île jusqu’à ce que nous soyons prêts à repartir. Il est important de bien préciser à l’avance que le prix de la location est pour l’aller-retour et de définir l’heure de retour. Cette option est intéressante si vous trouvez d’autres personnes pour faire la traversée avec vous.

Les ferries : Il y en a très régulièrement. Nous avons fait la traversée Bali (Padang Bay) – Lombok (Lembar) pour 45 000 Roupies/pers. Durée : 6h. Il y a une grande pièce avec des couchettes à l’intérieur accessibles à tous.

Les bateaux effectuant la « croisière » Lomboc- Flores :

Cette croisière de 4 jours/3 nuits a l’avantage de proposer un trajet agréable, permettant de pleinement profiter du cadre pendant la traversée. Plusieurs compagnies proposent cette croisière.

La plus connue et dite « la plus sûre » est Perama. Ils proposent une traversée de 3 jours/2 nuits, dont une journée est consacrée à l’île Lombok, pour 2 millions de Roupies par personne. Nous n’avons pas trouvé cette offre intéressante car la traversée est plus courte avec la perte d’une journée sur Lombok.

Ensuite, il y a Wanua Adventure, celle que nous avons choisie. Ils proposent une traversée de 4 jours/3nuits (+1 nuit supplémentaire gratuite si l’on veut lors de l’arrivée à Labuhan Bajo) avec des stops snorkeling, petites randos sur des îles (cascades, lacs salés, plages de sable rose) et  visite de 2 parcs nationaux de Komodo pour aller voir les dragons. Le tarif est vraiment variable, nous l’avons constaté en comparant la somme que chacun avait payée. Cela allait de 1,3 à 1,8 millions de roupies sans l’option cabine (2 millions). Le tarif que vous payez au départ comprend les frais d’entrée dans les parcs et sur les sites, ce qui est avantageux. Pour plus de détails, allez sur l’article du blog Croisière Lombok - Flores

Nous avons également entendu parler de l’agence KenKana qui propose le même programme que celle de Wanua pour un tarif similaire. Mais nous ne sommes pas sûrs que les frais de visites des îles Komodo soient inclus.

L’avion :

C’est l’option la plus rapide lorsque l’on manque de temps. Nous avons pris un vol Maumere (Flores) – Denpasar (Bali) à la dernière minute avec Sriwijaya Air pour 77€/pers (avec 1 bagage en soute). Il semble y avoir un aéroport sur les îles principales.

Le scooter :

Il existe également l’option location de scooter. Nous avons rencontré plusieurs personnes qui avaient préféré cette solution pour découvrir l’île de Flores. Le prix de l’essence était bon marché lorsque nous étions sur l’île (moins d’1€/L). Attention cependant, des locaux nous ont déconseillé de conduire de nuit au risque de se faire dévaliser.

Se déplacer en ville :

Tout le monde prend le bémo. Ils sont partout avec du son à fond dans leurs gros caissons de basses. Compter environ 5 000 Roupies la course.

  Nourriture  Nourriture 1 

 

Plusieurs possibilités s’offrent à vous, il y en a pour tous les goûts.

Le choix s’étend de l’établissement qui propose en plat unique les éternels fried rice et fried noodles (Nassi Goreng et Mie Goreng), à celui qui propose l’option buffet « froid » (Padang) que l’on repère facilement car ils ont une vitrine où la nourriture est exposée. Ici, on vous donne une assiette de riz chaud et vous choisissez la garniture de votre choix : poisson, poulet, œuf, légumes, galette de pomme de terre,... . Il y a également l’option « marché » où il est possible de manger les spécialités du pays ou du poisson frais pêché le jour même que l’on aura pris soin de choisir avant qu’ils nous le fasse griller au barbecue. Dans les villes touristiques telles que Kuta et Labuan Dajo, vous trouvez de la nourriture occidentale à tous les coins de rues : fast food (KFC, Burger King ou Mac Do), restaurants italiens, restaurants de poissons où l’on se laisse facilement tenter et où le budget y laisse des plumes! Dans les bouibouis, n’hésitez pas à commander un thé glacé fait maison, il est aux environs de 5 000 Roupies et souvent excellent.

Attention, selon les restaurants, une taxe additionnelle peut être appliquée à la note à la fin du repas (non appliqué dans les bouibouis). Plus d'images dans l'album photos A table!

Image13

Voici quelques spécialités auxquelles nous avons goûté :

- le Gado Gado, mélange de légumes cuits avec une sauce à base de cacahuètes, un délice :),

- le moni cake, une croquette de pomme de terre aux légumes,

- du poisson grillé (red snapper),

- les satés, brochettes de viandes avec une sauce arachide,

- le Murtabak, des galettes fourrées aux légumes,

- des gaufres ou pancakes super épaisses fourrés avec tous types de garniture (coco rapée, confiture, cacahuètes, paillettes de chocolat

- le pancake à la banane !

Visitez notre album photo A table! pour concrétiser en image ces plats!

Pour un repas « plat + boisson (hors bière) », vous pourrez compter 3-4 euros pour 2 dans un bouiboui et 10 -15 euros dans un restaurant occidental.

Les desserts sont souvent disponibles en shop de rue, comme des crêpes indonésiennes ou des beignets.

Boissons

Les jus de fruits glacés ne sont pas la spécialité, les indonésiens consomment plutôt du thé glacé.

Eau : il est très facile de s’en procurer en bouteille car même les  Indonésiens ne boivent pas l’eau du robinet mais de l’eau de source ou purifiée. Le prix varie entre 6 000 et 10 000 Roupies le litre.

Soda : autour de 6 000 Roupies quel que soit le type de soda en magasin mais qui peut devenir 15 000-20 000 Roupies en restaurant occidental.

Bière : la bière nationale est la Bintang, comptez dans les 3euros la bouteille.

Café à l’indonésienne : café non filtré. Il faut attendre que le marc se dépose au fond avant de le boire. C’est le meilleur café d’Asie. Il paraît qu’il faut également goûter au café typique fait à partir d’excréments d’oiseux qui ont mangé les graines…Vendu à prix d’or.

Arak : Alcool de palme local. Vous pourrez en achetez facilement dans les bouisbouis qui ont leur propre production. Ils vous vendront une petite bouteille pour 10 000R. Ça passe super bien avec du coca ou du sprite ! Bon apéro ! Bien sûr comme avec toute production maison, faites attention à l’alcool frelaté.

Petit dèj

Le petit déjeuner était systématiquement compris dans le prix de la chambre. Nous avons eu droit à des pancakes fourrés à la banane, des croque-banane (morceaux de banane entre 2 tranches de pain de mie toastées), de l’omelette sur toast grillé, œufs durs le tout accompagné de thé ou café à l’indonésienne.

Vêtements     

 

Les Indonésiens à Flores s'habillent comme nous! Ils ne portent pas de tenues traditionnelles. Vous pouvez donc vous promener en short et débardeur sans vous sentir mal à l'aise.

 Sécurité   Securite1 

 

Nous nous sommes toujours sentis très en sécurité en Indonésie. Il est toutefois déconseillé de prendre la route de nuit sous peine d’être arrêté et détroussé. Mais l’Indonésie semble être un pays très safe.

Les Indonésiens sont un peuple très avenant, ils parlent très bien l’anglais dans les villes.

  Langue   Langage1

 

Contrairement aux autres pays d’Asie que nous avons visités, en Indonésie nous n’avons appris que peu de mots de la langue. C’est un peu comme en Thaïlande, peut-être y a-t-il beaucoup de touristes alors on parle beaucoup anglais.

Bonjour : Salamak pagi/ Salamak malam

Merci : Tri makassi

Orthographié à la prononciation telle que nous l’avons comprise.

 Visa   Visaa 

 

Le visa touristique de 30 jours est passé gratuit pour les Français (nous sommes passés juste avant qu’il ne le devienne :( )! Vous pouvez l'obtenir directement à la frontière. Il est renouvelable. Si vous sous présentez à l’une des frontières, on vous en redonnera un pour 30j. Il est également possible de vous procurer un visa de 60 jours si en faites la demande à une ambassade hors Indonésie.

Villes visitées

Kuta (Bali), passage à Mataram (Lombok), croisière jusqu’à Flores depuis Lombok, Labuan Bajo, passage à Bajawa, Moni, Wodong, Maumere

Pour vous faire une idée de chaque endroit, allez visiter l’onglet «Carnet de Voyage » et notre album photo Indonésie.

Indo global 1

Bali

Flores

 

Notre coup de coeur   Coup de coeur 

Chapichette: Le parc naturel de Komodo avec la découverte de ses fonds sous-marins m’a régalée. On a l’impression de ne pas se sentir à sa place (l’homme n’est pas fait pour aller à ces profondeurs) mais cela ne nous empêche pas de profiter à fond de tout ce qui nous entoure. Etre plongée au milieu de toute cette vie aquatique, tel un observateur pouvant satisfaire sa curiosité, était une super expérience ! Je me suis sentie toute petite, lorsque nous avons été survolés par un groupe de raies Mantas géantes. Nous sommes à nouveau tombés nez à nez avec nos amis les requins, toujours aussi curieux. La croisière Lombok-Flores était vraiment une belle aventure que je conseille à tous. Les paysages sont idylliques, le snorkeling que l’on fait en route est une parfaite introduction à la plongée dans le parc Komodo !

Chachou : L’Indonésie a les plus beaux fonds marins au monde. Le coup de coeur se porte sur le parc naturel de Komodo accessible depuis Flores. Les plongées y sont époustouflantes. Les coraux sont juste un spectacle coloré et ne laissent pas de place pour poser nos pieds sur le sol. Ce sont des murs de poissons colorés qui nous entourent avec les tortues, les requins et bien sûr, les raies manta, la mascotte ici.

Ne manquez pas également l’île de Kanawa dont les fonds marins en snorkeling sont les plus beaux et les plus accessibles que nous ayons vus. Une petite île paradisiaque qui est plus époustouflante que toutes les cartes postales que vous avez vues jusque-là !

Pour plus d'infos sur ces destiations, allez sur nos articles du blog Flores et la plongée , Croisière Lombok - FloresKanawa    

et regardez nos vidéos de snorkeling et plongée dans la rubrique "Nos vidéos": Plongée à Komodo - Flores - IndonésieKanawa - Tortue et snorkeling

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !