Le Laos

Mars 2015

Nous avons passé 3 semaines dans ce pays.

Le Laos est le pays des papillons ! Nous avons été impressionnés par leur quantité! Ils sont géants et possèdent de magnifiques coloris !  Ce pays compte 6 millions d’habitants, autant dire que c’est une très faible densité de population comparé à la surface du pays ! Ceci a un côté pratique car tout est à taille humaine. Même dans les villes comme Luang Prabang, il est très facile de se déplacer à pied ! La trace du passage des Français est encore visible avec la présence de la baguette de pain, des crêpes et de la pétanque ! Un axe touristique s’est développé dans le pays et il semble que nous le suivons tous plus ou moins, on recroise souvent les mêmes personnes sur la route ! C’est un peu étrange, mais les restaurants ou bouiboui dans lesquels nous mangions et les endroits que nous visitions ne semblaient être fréquentés que par les occidentaux, nous étions rarement mélangés aux locaux… Ces derniers, bien qu’arborant le grand sourire asiatique qui nous réchauffe à tous le cœur, étaient de nature distante et pas forcément curieux comme nous avons l’habitude de le voir en Asie. Les Laotiens ne seront pas très insistants pour vous vendre des produits, vous ne serez pas embêtés par les touk touk qui veulent vous prendre pour une course. En contrepartie, leur « tranquillité » vous énervera peut être à l’occasion, lorsque vous voudrez manger dans un restaurant et que la personne préfèrera regarder la tv !  Ne manquez pas une balade à dos d’éléphant et quelques nuits en bungalow face aux paysages sublimes de ce pays. Et surtout prenez le cool car les Laotiens NE SONT PAS PRESSES ! Si vous sortez des sentiers battus, attendez-vous à ne trouver des guest houses que dans les villes et à trouver très peu d’endroits pour vous restaurer (et nous ne sommes pas difficiles en terme de nourriture !). Le Laos est également le pays des poules et des coqs ! Leurs chants vous berceront tout au long de votre séjour !

 

Nota Bene 1 :

Nous avons voyagé au Laos en mars. A cette époque de l’année, les Laotiens pratiquent le brûlis qui consiste à mettre le feu à des parcelles de  terres pour les fertiliser. Ceci conduit à avoir constamment un nuage de fumée grise au-dessus de notre tête, dans toute la partie nord du pays en tout cas, ce qui gâche un peu  la beauté des paysages et peut être gênant pour les personnes sensibles des voies respiratoires.

Nota Bene 2 :

Nous ne pensions pas avoir autant de pluie à cette période de l’année ! Sur les 3 semaines passées au Laos, il a plu chaque semaine pendant 2 ou 3 jours. Une pluie pouvant être assez forte mais qui ne dure pas toute la journée en général. Pas mal pour rafraichir la température mais pas toujours agréable lorsque nous sommes sur la route ou en pleine randonnée!

 

Sommaire:

Monnaie       Hébergement        Transports        Sécurité        Nourriture       Visa       Vêtements      Carte-du-pays      Notre-coup-de-coeur      Langue

 

 Monnaie      Argent 3

 

Le taux lors de notre passage au Laos était de 1€ = 8 650 Kip (Mars 2015).

Vous pourrez retirer au distributeur (DAB) un montant maximum de 1million de Kip en une fois (soit 115€). Malheureusement, même après avoir fait le tour de plusieurs DAB, il s’avère que tous prennent une commission fixe lors du retrait. Celle-ci se chiffre à 20 000 Kip (environ 2€). Attention, en plus de cela, peuvent s’ajouter les frais de votre banque…

Nous avons vu des DAB dans la plupart des villes que nous avons visitées ou dans lesquelles nous sommes passés (Houaixai, Luang Prabang, Nong Khiaw, Vieng Thong, Sam Neua).

Mise en garde :

Attention à ne pas confondre les billets !!! En effet, certains billets ont une couleur très similaire ce qui peut engendrer des erreurs. Les 10 000 ressemblent aux 100 000 et les 5 000 ressemblent aux 50 000. En arrivant dans le pays, aux environs proches de la frontière, si vous vous trompez de billet, les locaux seront tentés de ne pas vous le faire savoir…

Bon à savoir si vous venez de Thaïlande : 

Vous pouvez utiliser les Baht (monnaie thaïlandaise) dans tout le pays, il suffit de demander, et vous n’y perdrez pas lors des paiements. On vous rendra généralement la monnaie en Kip. Il peut s’avérer utile de retirer des Bath avant de se rendre au Laos car vous pourrez retirer une somme plus importante (plus de 500€) qu’en kip (115€) et donc réduire vos frais de retrait (180 Bath par retrait, soit 5€). Cela vous demandera une certaine gymnastique d’esprit supplémentaire mais cela peut valoir le coup! En plus, c’est pas mal pour comparer les prix entre les 2 pays !

 

 Hébergement  Hebergement  

 

Dans toutes les villes touristiques où nous nous sommes rendus, il y avait une facilité d’hébergement avec du choix et à très bon marché. Attention cependant lorsque vous quittez les grandes villes et que vous vous retrouvez dans de petits villages. Il n’y a pas toujours de guest houses et si vous en trouvez une, l’état pourra parfois laisser à désirer...

Le Laos est un pays où il n’est pas toujours évident de quitter les grands axes car nous avons trouvé peu de structures pour nous accueillir en dehors des sentiers battus. De plus, il n’est pas aisé de demander l’hospitalité, les Laotiens étant pour la plupart réservés et distants.

Lors de notre séjour, nous avons recherché dans chaque ville des chambres doubles aux prix les plus bas. Il nous en a coûté entre 40 000 et 80 000 Kip, sans le petit déjeuner (mais souvent il y a du café et des bananes à disposition), avec ventilateur et souvent avec  salle de bain commune pour les moins chères. L’état des chambres était rudimentaire mais en général correct. Des serviettes de toilette étaient disponibles la moitié du temps, par contre nous avions toujours du savon. Nous avons eu accès à l’eau chaude systématiquement. Ils disposent d’un système de chauffe-eau instantané qu’il faut mettre en marche à l’aide d’un interrupteur.  Pour ce que nous avons vu,  les voyageurs en solo payaient souvent le même prix car il n’y avait pas de chambre simple. Nous avons bénéficié quasiment à chaque fois d’un accès au wifi, la connexion n’est pas forcément toujours très bonne.

Astuce :

Au Laos, tentez d’annoncer le prix que vous voulez payer en arrivant à la guest house car celui-ci est régulièrement marchandable, à moins qu’il ne soit écrit. On ne vous proposera pas forcément d’emblée la meilleure chambre alors demandez si vous pouvez en voir d’autres pour le même prix. Vous pourrez gagner une fenêtre ou une meilleure vue !

Nos commentaires :

-          Prenez des précautions financières lorsque vous partez en excursion dans les petits villages.

-          Prévoyez un sac à viande pour éviter les puces de lits, nous n’avions pas toujours confiance en la propreté des draps !

-          La solution bungalow est très bon marché et vaut le coup, surtout avec une vue au bord de la rivière !

  Transports  Transport1 

 

Nous avons utilisé le bateau, la moto, le bus, le minivan et le Touk Touk pour nous déplacer. Les transports ne sont pas chose évidente dans le nord du pays (la partie que nous avons visitées)… Ils ne sont pas nombreux, pas fréquents et mal indiqués. Ici, il n’y a pas de taxi, seulement des touk touk.

Entre les villes

Il y a souvent 2 options : le bus/minibus ou le bateau. La ponctualité est assez variable, vous aurez parfois pas mal d’attente. C’est en bateau où nous avons surtout attendu. Le confort des transports est très sommaire, mis à part certains minivans.

Bateau

Le bateau est une option qui revient souvent  plus cher que le bus mais qui peut être vraiment plus agréable selon les conditions.

Nous avons pris le bateau entre Houai Xai et Luang Prabang (trajet sur 2 jours avec une nuit passée à Pakbeng, voir article du blog Arrivée au Laos pour plus de détails) pour 220 000 kip/pers, environ 25€,  prix sans hébergement ni restauration, à raison d’un départ par jour. Les fauteuils étaient des sièges de voiture posés sur le plancher ! Malgré les jolis paysages aux abords du Mékong, le bateau était plein à craquer (une bonne 50aine de personnes et uniquement des touristes) sans possibilité de se déplacer aisément avec des anglais bourrés criant à tout va, ce qui a un peu gâché nos attentes.

Nous avons également pris le bateau entre Nong Khiaw et Maung Ngoi Neua (pas d’autre choix pour s’y rendre) pour 25 000 Kip/pers à raison de 2 navettes/jour. Ce trajet nous a réconciliés avec le bateau ! Nous n’étions que 5 personnes et avions de l’espace. Cependant, il ne faut pas être pressés pour partir, ils prennent leur temps, et peuvent vendre plus de places que ce dont ils ne disposent (Voir article Muang Ngoi Neua du blog)…

Bus

Les gares routières sont un peu excentrées et il faut faire appel aux services d’un Touk Touk  pour rejoindre le centre. Tous les endroits touristiques sont desservis. Il faudra bien s’organiser car en général, il y a maximum un ou 2 départs dans la journée. Il faut donc s’être renseigné sur l’horaire et de l’endroit de départ à l’avance.

Les trajets au nord du pays s’effectuent de jour. L’horaire d’arrivée est toujours correct (pas d’arrivée à 3h du matin comme nous avons pu le voir dans d’autres pays) !

Les transports publics dans le sud du pays partent presque toutes les heures et peuvent aussi rouler de nuit sur l'axe Pakse-Savannaketh-Thakhek-Vientiane. Par contre pour les bus internationaux, depuis Pakse, un seul depart par jour excepté pour la Thailande. (Information basée sur un retour que nous avons eu d'autres voyageurs)

Certains trajets sont très sportifs, préparez-vous à être secoués et à avoir mal au cœur, notamment sur les routes de montagne! Ne mangez pas trop avant le départ !

Pour vous donner une idée, un trajet en bus de Houai Xai à Luang Prabang était affiché à 110 000 Kip/pers dans notre guest house. Un trajet reliant Luang Prabang à Nong Khiaw coutaît 40 000 Kip (prix à notre guest house également).

Nous avons pris le bus pour faire Vieng Thong – Sam Neua. Ce trajet nous a coûté 50 000 Kip et a duré 5h (plus de détails dans l’article Muang Ngoi Neua).

Nous avons également pris le bus de Sam Neua pour traverser la frontière et nous rendre au Viet Nâm (Hanoï). Deux options étaient possibles :

-          Aller jusqu’à Thanh Hoa pour 180 000 Kip et se débrouiller par soi-même pour rejoindre Hanoi en bus ou en train

-          Aller jusqu’à Hanoï pour 300 000 Kip avec un changement de bus à Thanh Hoa. Attention à cette option (celle que nous avons prise, lire attentivement l’article du blog Passage de la frontière du Laos vers le Viet Nam).

Si vous quittez les zones touristiques, il n’y a plus de gare routière et de départ à heure fixe. Il faut arrêter le bus sur son trajet (horaires très aléatoires et attention aux tarifs qui peuvent être pratiqués, voir article Sam Neua).

Autres

Le stop fonctionne mais il n’y a que peu de véhicules sur les routes, il faut donc être chanceux.

Nous avons acheté une moto pour effectuer une partie de nos trajets. Voir notre fiche moto Se déplacer à moto en Asie du Sud-Est.

Se déplacer en ville :

Nous n’avons pas eu besoin de prendre de transports dans les villes que nous avons visitées. Elles sont de taille humaine et on s’y balade très facilement à pied ou à vélo. L’option Touk Touk est toujours disponible et négociable à 10 000K la course/pers à Luang Prabang.

Vous pourrez également souvent louer des scooters dans les villes (entre 80 000 et 100 000 Kip à LP). Les scooters ne sont pas toujours à vitesses automatiques. Il y en a des semi automatiques pour ceux qui n’en n’auraient jamais conduit avant.

  Nourriture  Nourriture 1 

 

Au Laos, la question de la nourriture n’est pas toujours facile, surtout en vous éloignant des lieux touristiques. Il nous est arrivé de sauter un repas car nous n’avons pas trouvé de bouiboui sur la route ou parce que les restaurateurs ne voulaient pas nous servir (pas le bon moment car occupés à faire autre chose)…

Où que vous alliez, vous trouverez toujours de la noodle soupe (soupe de nouilles), et souvent … uniquement de la noodle soupe ! Le sticky rice (équivalent du pain en France) est également la nourriture par excellence. Le sticky rice rouge (noir) est vraiment un régal ! A tester selon Seb ! Nous avons principalement mangé du sticky rice avec des légumes, du fried rice et des fried noodles. Nous avons remarqué que les laotiens mangeaient aussi des sandwiches-baguettes (assez simple : remplis de crudités avec poulet ou thon).

Pour ce qui est de la nourriture plus raffinée (spécialité laotienne), nous avons goûté au Lap* (sorte de purée d’aubergines, 15 000K), à la soupe de citrouille, au Mok Paa (poisson préparé dans des feuilles de bananier, 30 000K, excellent selon Virginie !), à de la saucisse sucrée (10 000K), au hot pot (40 000- 50 000/ 2 pers, bbq de viandes au choix avec un bouillon autour du bbq dans lequel on peut cuire ses légumes et sa salade). Nous avons testé le buffet froid à volonté de Luang Prabang (15 000K / assiette). Ces spécialités Laotiennes sont rarement disponibles dans les boui boui et au restaurant vous devrez payer assez cher si vous voulez en goûter une. La nourriture laotienne est peu épicée (selon notre experience dans le nord du pays, mais certains voyageurs ont eu une autre experience culinaire!, alors mefiez vous tout de même si vous avez du mal à supporter le "hot" and "spicy").

Image45 9

*Pour le Lap (ou Laap), contrairement à ce que nous avons gouté, il semble que ce serait une salade de viande émincée mélangée avec des herbes, notamment de la citronnelle et de la menthe, arrosée de jus de lime et de sauce de poisson, servie tiède avec du sticky rice. Vous nous direz à quoi ressemblait le votre ;) !

Nous avons retrouvé les pâtisseries type muffin/beignet au Laos (souvent au prix français) ! Des vraies crêpes au nutella ! Bien sûr, cela dans les endroits touristiques. La plupart du temps, nous avons trouvé du pain au lait avec du lait concentré sucré.

En apéritif, nous avons beaucoup apprécié les bananes frites (sortes de chips plus ou moins sucrées). Nous avons également goûté aux feuilles d’algues du Mékong frites couvertes de graines de sésame.

En résumé, la nourriture Laotienne était correcte mais nous n’avons pas réellement eu l’occasion de profiter des spécialités car elles n’étaient pas proposées dans la majeure partie des restaurants que nous avons fréquentés. Nous avons souvent eu des difficultés pour trouver un repas qui sorte du sticky rice, de la noodle soupe et du fried rice.

Nous avons beaucoup apprécié trouver des restaurants indiens ! Ca nous permettait de varier un peu la nourriture !

Pour un plat, vous pourrez compter entre 20 000 et 50 000 K (2,5-5€). Les desserts sont assez rares dans les restaurants.

Fruits

Les fruits et légumes sont moyennement disponibles sur les marchés. Il y a assez peu de marchés et le choix est plutôt restreint. Nous y avons trouvé des bananes, dragon fruits, mangues, pastèques, poire chinoise.

Image47 9

Boissons

Pour la boisson, ici, c’est la bière ! La bouteille de Lao beer de 650ml est au tarif dérisoire de 10 000K. Impossible de s’en passer, une vraie drogue ! Les jus de fruit sont disponibles dans les lieux touristiques.

Eau : il est très facile de s’en procurer en bouteille pour 5 000K. Vous pourrez également remplir votre bouteille dans quasiment tous les restaurants via leur bombonne de 10L ou encore à votre guest house.

Soda : 5 000K quel que soit le type de soda

Bière : 10 000K la bouteille de Beer Laos qui n’est pas mal

Café : 5 000K en général ou 1 000K si vous achetez des dosettes individuelles (il faut trouver de l’eau chaude). C’est du coffee mix (mélange de sucre, café et lait en poudre), ils ne servent pas de vrai café…

Petit dèj

Le petit déjeuner n’est pas inclus. Assez facile de trouver dans les grandes villes touristiques. En dehors, vous trouverez du pain au lait avec du lait concentré, sinon, un bon bol de noodles. Il sera souvent difficile de trouver autre chose étant donné le peu de restaurant disponible hors des grandes villes.

La nourriture au Laos ne vous reviendra pas cher (quand vous en trouverez) : entre 50 000Kips et 80 000Kips par jour par personne (soit entre 5€ et 8€)!

 

Vêtements     

 

Les Laotiens s'habillent comme nous! Ils ne portent pas de tenue traditionnelle. Vous pouvez donc vous promener en short et débardeur sans vous sentir mal à l'aise.

 

 Sécurité   Securite1 

 

Nous nous sommes toujours sentis très en sécurité au Laos. Le peuple est calme, la population est très faible. Les Laotiens nous ont conseillé cependant de faire attention au vol de scooter lorsqu’on en loue un, à notre sac accroché sur le scooter également, de ne pas hésiter à utiliser les parkings payants, car surveillés (en général, 2 000 kip) et de garer le véhicule à l’intérieur de la guest house. Certains nous ont expliqué que quelques laotiens avaient des problèmes avec la drogue et étaient parfois tentés par le vol. Nous n’avons rien vu de cela.

Nous avons remarqué que les laotiens sont parfois tentés de gratter un peu sur l’addition en se trompant en vous rendant la monnaie, en tout cas dans les endroits touristiques. Plusieurs fois, notre addition a été gonflée de 10 000 Kip (pas grand-chose mais c’était répétitif). En leur faisant remarquer gentiment, ils ont toujours rectifié l’erreur mais soyez vigilants. Nous avons également entendu une touriste se plaindre d’avoir été escroquée en payant sa guest house (la même que la nôtre) car elle s’est trompée de billet, a payé 10X le prix sans que le gérant ne le lui fasse remarquer et ne lui rende la monnaie. Elle ne s’en est rendu compte que le lendemain… Difficile de se faire rembourser après coup… 

 

  Langue   Langage1

 

L’alphabet laotien n’est pas le même que le nôtre.

Bonjour : Sabadi

Merci : Kop Tchai / Merci beaucoup : Kop Tchai lalai

Bye bye : La kon

Etranger : Falang

Nous avons appris à compter :

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

Nung

Song

Sam

Sii

Ha

Hok

Têt

Pêt

Kao

Siip

 

Et les nombres d’après sont une combinaison des nombres ci-dessus :

12 : Siip song ; 13 : Siip Sam ;  30 : Sam siip ; 40 : Sii Siip

Exceptions : 11 : Siip met 

Orthographié à la prononciation telle que nous l’avons comprise.

 

 Visa   Visaa 

 

Le visa touristique pour le Laos est de 30 jours. Vous pouvez l'obtenir directement à la frontière où il vous en coutera 30$ (gratuit pour les Suisses) pour une entrée simple et où il n’est pas possible d’obtenir un visa multi entrées. Si vous dépassez les 30 jours, il vous en coutera 10$ par journée supplémentaire. Il est possible de prolonger votre visa avant que celui-ci n'arrive à expiration et cela vous en coûtera 2$ par jour supplémentaire.

Villes visitées

Nous n'avons visité que le nord du pays. Nous sommes passés par Houai xai (Houei Sai), Pakbeng, Luang prabang, Pak Ou, NOng Khiaw, Nong Goia, Vieng Khan, Vieng Thong, Sam Neua, Vieng Xai et Nam Xoi.

Pour vous faire une idée de chaque endroit, allez visiter l’onglet « Carnet de voyage » pour lire nos différents articles et notre album photo Laos

Laos

 

Notre coup de coeur   Coup de coeur 

Chachou et Chapichette : Nong Khiaw sans hésitation ! Nong Khiaw est le repère par excellence pour les routards.  Petit village tranquille dans un cadre extraordinaire entouré de montagnes de type pic karstique et surplombant la rivière du Nam Ou. Les Laotiens y ont installé des bungalows autour de la rivière afin de pouvoir vivre au centre de ce paradis. Les routards y sont présent en petit nombre, l’esprit y est serein on se croise et fait de belles connaissances. Il y a de quoi s’occuper avec les grottes, les petits villages à découvrir aux alentours et un point de vue extraordinaire sur toute la vallées (A mériter après une bonne heure de marche à pic). Entre deux vous pouvez passer quelques heure au sauna laotien pour 2€ ! Peut-être l’endroit où nous nous sommes le mieux senti en Asie jusque-là.

Article du blog: Nong Khiaw

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

×