Le Vietnam

Avril 2015

Cette fiche se base sur un mois passé au Vietnam en Avril 2015, pays que nous avons visité à dos de moto ! Nous l’avons parcouru de l’extrémité Nord jusqu’à la mi-Sud, au niveau de la frontière Nord du Cambodge (à hauteur de Hoi An). Si vous avez des infos complémentaires n’hésitez pas à nous les faire partager dans les commentaires.

Le Vietnam est un pays aux multiples facettes! A chaque endroit, nous découvrons des paysages à vous couper le souffle. Il y en a pour tous les goûts! Vous trouverez de jolies plages de sable fin sur la côte est, des champs de riz et de maïs à perte de vue entourés par de jolies montagnes en remontant vers le nord, ou encore un bord de mer avec une eau bleu-turquoise parsemée de pics karstiques dans la baie d'Along. Vous serez accueillis par un peuple attachant, des gens tactiles qui aiment le contact (un peu trop parfois) et qui sont toujours en activité. Ce sont de vrais bosseurs! Dans les grandes villes, la circulation est complètement folle, avec des 2 roues qui circulent sans arrêt et dans tous les sens mais après un petit temps d'adaptation, on se fond vite dans le décor et on s'en amuse! Vos papilles seront servies car il y a de très bonnes spécialités culinaires, avec des assaisonnements dont seuls les Vietnamiens connaissent le secret! Si vous en avez l'occasion, parcourez le pays à moto et vous vous régalerez!

 

Sommaire:

Monnaie       Hébergement        Transports        Sécurité        Nourriture       Visa       Vêtements      Carte-du-pays      Notre-coup-de-coeur      Langue      Histoire-en-bref     

 Un peu d'histoire  Histoire detoure

Après avoir été sous la domination de la Chine pendant près de 1 000 ans, puis s’être battu pour conserver son territoire tout en amorçant une conquête territoriale vers le Sud avant d’être divisé en deux, le Vietnam est devenu une colonie française à la fin du 19e siècle, faisant partie de l’Indochine française. En 1945, les Japonais démantèlent l’administration française ce qui permet au parti indépendantiste communiste d’Hô Chi Minh de proclamer l’indépendance dans le nord du pays. Les français tentent de reprendre le pouvoir mais cela se traduit par le déclenchement de la guerre d’Indochine en 1946 qui se termine par un échec en 1954. Les hostilités au sein du pays entre le nord communiste et le sud anti-communiste déclenchent la guerre du Vietnam en 1955. Les Etats Unis viennent en soutien au Sud tandis que le Bloc de l’est et la Chine supportent le Nord. Le retrait des troupes américaines signe la fin de la guerre en 1973.  En 1975, le Nord communiste remporte la victoire sur le Sud suite à une offensive menant à la réunification du pays en 1976.

 

Petite chronologie:

Ier siècle av JC – Xe siècle ap JC: Domination chinoise

X – XVIe siècle :  Indépendance du pays - Expansion vers le Sud

Fin XVI-  début XVIIIe siècle : Pays divisé en 2

Fin XIX- mi XXe siècle : Colonisation française

1946-1954 : Guerre d’Indochine – défaite des Français

1955-1973 : Guerre du Vietnam – défaite des Américains

1975 : Victoire du Nord sur le Sud

1976 : Réunification du pays

 

 Monnaie      Argent 3

 

Le taux lors de notre passage (Avril 2015) au Vietnam était de 1€ = 24 000 Dongs (VND=VietNamese Dong).

Il est possible de trouver des distributeurs partout dans le pays (même dans les villes perdues au Nord Est ou dans des endroits reculés proches de la frontière Cambodgienne). Le montant maximum du retrait est variable. Certaines banques ne prennent pas de commission. Il n’y a pas de pièces, seuls les billets circulent. Ils étaient tous neufs lorsque nous sommes passés, agréables à manier !

Banques testées :

Nous avons testé les retraits de plusieurs banques à Hanoi et voilà ce qu’il en est ressorti (attention, nullement exhaustif):

  • VPbank ne prend pas la carte visa.
  • ACB prend 35 000 VND de commission
  • HSBC prend 112 000 VND de commission et permet un retrait max supérieur à 5 millions (retrait non testé, parfois il n’est pas possible de retirer le montant max annoncé)
  • ANZ prend 40 000 VND de commission et permet un retrait max de 5 millions (retrait non testé, parfois il n’est pas possible de retirer le montant max annoncé)
  • Sea bank prend 33 000 VND de commission mais si votre carte est de l’UE alors ces frais sont nuls. C’était notre cas. Retrait max de 2 millions.
  • Agribank ne prend pas de commission. Retrait max de 2 millions (testé).

Agribank, sans vouloir lui faire de publicité, est la banque que nous avons retrouvée systématiquement sur notre chemin. Elle est disponible partout et ne prend pas de commission. Le retrait maximal est de 2 millions de Dong mais il est cependant possible de retirer plusieurs fois d‘affilée.

Lors de vos achats, nous aurions tendance à vous conseiller de payer avec un billet un peu plus gros car souvent il nous a été annoncé un prix et on nous a rendu plus que prévu ! Les Vietnamiens ne connaissent pas toujours les chiffres en anglais et se mélangent les pinceaux. Donc parfois, vous aurez de bonnes surprises ! Cependant, ne donnez pas un plus gros billet au parking car ceux-ci garderont la monnaie sans aucun scrupule!

 Hébergement  Hebergement  

 

Il est possible de trouver de quoi se loger très facilement et vraiment partout, même entre les villes. Lors de notre séjour, nous avons cherché à nous loger au moindre coût. A Hanoi, nous avons trouvé les prix un peu plus élevés qu’ailleurs en Asie du Sud-Est (sauf en Birmanie). Il faut compter à minima 320 000 VND (soit environ 13€) pour une chambre double. Lorsque nous sommes sortis de la capitale, nous avons trouvé des prix entre 150 000VND (6 €) et 250 000VND (10€) selon les endroits. Le petit déjeuner n’était jamais inclus. Nous vous conseillons de toujours essayer de marchander le prix de la chambre à l’arrivée. En général, nous arrivions à faire tomber le prix de 50 000VND. Tous les arguments sont bons ! Le fait de rester plusieurs jours est un argument !

Lors de notre passage dans le sud, les Vietnamiens fêtaient les 40 ans de la réunification du pays pendant la dernière semaine d’avril et la première de mai. Pendant cette période, les grandes villes ont été prises d’assaut par les touristes et nous avons vu le prix des chambres décoller. Prévoir de réserver à l’avance si vous voyagez pendant cette période de l’année! Ou alors, soyez prêts à affronter des difficultés pour trouver votre bonheur !

Les Guest houses sont nommées « Nha Nghy » (alphabet identique au nôtre) et facilement identifiables grâce aux panneaux qu’elles affichent à leur entrée. Il existe également des hôtels. Ils sont souvent un peu plus chers (mais pas toujours) et le confort n’est guère plus élevé.

Le paiement s’effectue au départ de la Nha Nghy contrairement à l’habitude que nous avions prise de devoir payer au moins la première nuit le jour même dans les pays voisins.

Nos commentaires :

Brosse à dent, dentifrice, savon, shampoing, papier WC et serviette (généralement) sont fournis. Par contre, ce n’est pas toujours le cas des draps. Il peut n’y avoir qu’un drap housse avec ou sans  dessus de lit (les couvertures, elles, sont fournies). Les chambres sont assez sommaires en général et nous n’avons jamais trouvé de bungalow ou de chambre sympa avec un extérieur, tout du moins au prix auquel nous les avons cherchées. La décoration ou l’arrangement des chambres pour les rendre attrayantes n’est pas le point fort des Vietnamiens !

Il nous a été très facile de quitter les grands axes, vous trouverez toujours de quoi vous loger et vous nourrir.

Attention aux hôtels de passe lorsque vous sortez des villes ! Ils peuvent être identifiés à leurs chambres disposées comme des garages, alignées les unes à côté des autres, ou si l’on vous demande « Pour combien d’heures voulez-vous la chambre » !! Cependant, les prix y sont plus que compétitifs, à vous de voir !

Attention, votre guest house vous demandera et gardera votre passeport le premier soir afin de le présenter à la police qui passe tous les soirs. Il n’y a rien à faire pour éviter cela. Pensez bien à avoir des photocopies, on ne sait jamais.

Nous avons quasiment toujours eu le wifi (90% du temps), d’une excellente qualité, même dans les endroits reculés ! La meilleure connexion d’Asie ! Vous aurez aussi souvent la télévision avec les chaines internationale et même parfois l’écran plat !

Ici, contrairement aux pays précédemment visités, il n’était pas commun de payer une chambre moins cher en prétextant ne vouloir utiliser que le ventilateur et non l’AC. Toutes les chambres avaient soit l’un, soit l’autre. La salle de bain était toujours dans la chambre, pas de salle de bain commune, et nous avons eu l’accès à l’eau chaude systématiquement ! Pour en bénéficier, il faut généralement allumer l’interrupteur on/off à l’entrée de la salle de bain!

Nous nous sommes également faits refuser à plusieurs reprises parce que notre tête ne leur revenait pas ou parce que nous voulions voir la chambre avant de statuer ou encore parce que nous avions trop essayé de négocier!

  Transports  Transport1 

 

Nous avons utilisé la moto, la moto, et la moto. Nous ne pouvons donc pas vraiment donner d’avis utile sur les autres moyens de transport… Cependant, nous décernons la palme d’or aux Vietnamiens pour leur ingéniosité dans le transport des choses les plus diverses et inimaginables à moto ! (voir l’album Transporteurs insolites)

En moto :

Pour plus d'infos voir la fiche : Se déplacer à moto en Asie du Sud-Est

La moto nous a paru être le meilleur moyen de transport pour découvrir le Vietnam, mais attention, c’est un moyen plus lent que le bus ou le train! En 4 semaines, nous n’avons pas eu le temps de faire tout ce que nous aurions voulu faire ! Une extension de visa aurait été la solution mais nous nous y sommes pris trop tard ! A défaut, nous gardons cela pour un prochain voyage !

Un grand nombre de Backpackers effectuent le trajet Hanoi - Ho Chi Minh (Saigon) ou dans l’autre sens. Vous trouverez des motos, vendues par ces derniers, à très bon prix à Hanoi (entre 200 et 300$) et l’offre ne manque pas ! Pour cela, rendez-vous sur le site internet « Craiglist » qui recense de nombreuses annonces. Il semble que les prix soient plus bas à Hanoi qu’à Ho Chi Minh, l’offre étant un peu moins grande dans cette dernière.

La moto Chouchou est la Honda Win (modèle que nous avons acheté), mais il y a aussi la Minsk (modèle de fabrication biélorusse identique aux motos dans les films de guerre), et des scooters de type Honda Dream. La consommation de notre moto était d’environ 2 litres/100km sachant qu’un litre d’essence coûtait 16 000 - 18 000 VND (soit 0,70€).

Il est également possible de louer une moto, souvent dans un bien meilleur état (quasi neuf) pour effectuer les routes de montagnes. Nous avons croisé plusieurs routards avec des motos Enduros plutôt récentes qu’ils avaient louées à Hanoi pour 1 ou 2 semaines.

Sur la route, les garages (appelés « Xé May ») sont absolument partout ! Il est plus facile de trouver un garagiste qu’une pharmacie ou un bar et les tarifs sont très abordables! La main d’œuvre est très bon marché (voire parfois gratuite) et les pièces le sont également. Les vidanges nous ont coûté 80 000- 110 000 VND (3-5€, il faut la faire tous les 500km), une soudure de rack ou de réparation de béquille ou encore de réservoir d’huile fuyant, nous a coûté entre 30 000 et 80 000 VND (entre 1 et 3€).

Vous pourrez vous garer dans les parkings surveillés (5 000 à 10 000 VND) disponibles un peu partout autour des endroits fréquentés et mettre votre moto dans votre Guest House le soir pour la nuit.

Nous avons parcouru le Nord-Est, qui est époustouflant et peu touristique (l’accès nécessite l’obtention d’un permis pour dormir dans certains endroits (voir articles Trung Khanh et ses merveilles et Boucle du Nord (Méo Vac-Dong Van)), en passant par la baie d’Halong et sommes descendus jusqu’à Hoi An. Il nous aurait fallu au moins 2 semaines de plus pour pouvoir faire les villes de Sapa au Nord-Ouest et Ho Chi Minh au Sud.

Si vous prenez la route d’Ho Chi Minh, privilégez la Ho Chi Minh trail, qui est un peu plus dans les terres, à la Ho Chi Minh Highway, qui est plus rapide mais avec beaucoup de camions et moins de jolis paysages. Mais rassurez-vous, quelle que soit la destination que vous choisirez, vous ne serez pas déçus. Tous les motards croisés avaient un sourire béat !

Cependant, soyez prudents, les Vietnamiens sont nombreux sur les routes et ont une conduite assez folle et dangereuse (c’est la loi du plus fort) !

Bus

Nous n’avons pris qu’un bus pour faire Than Hoa- Hanoi (100 000 VND) après être entrés dans le pays via le Laos (Sam Neua). Nous avons dû prendre un taxi pour nous rendre dans le centre-ville d’Hanoi car le bus nous a déposé avant le terminus sous un pont d’autoroute sans nous laisser vraiment le choix (voir article Passage de la frontière du Laos vers le Vietnam). Donc autant dire que notre impression n’a pas été des meilleures !

Notre conseil : à votre arrivée à Hanoi, si l’on vous jette sous un pont blafard, ne vous laissez pas faire, ceci n’est pas l’arrêt final ! Soyez ferme et exigez de continuer avec les autres passagers. Cela arrive souvent avec les personnes qui arrivent du Laos via Sam Neua.

Se déplacer en ville :

A Hanoi, nous avons pris le bus de ville. Très facile à utiliser, il vous faut vous procurer la carte des lignes (disponibles en librairies pour 7000VND) et il n’y a plus qu’à trouver l’arrêt ! Il vous en coûte 7 000 VND pour un trajet.

Vous trouverez également des motos taxi à tous les coins de rue.

Vous pouvez louer des scooters un peu partout même dans Hanoi ! Attention quand même à vous dans cette jungle urbaine !

Bateau

Nous avons pris le ferry pour nous rendre sur l’île de Cat Ba dans la baie d’Along, offrant la possibilité de mettre la moto. Le tarif était de 60 000 VND pour une personne et de 80 000 VND pour une personne avec la moto. Rendez-vous sur l’article du blog Baie d'Along - Ile de Cat Ba pour plus de détails.

Train

Nous sommes au courant que de nombreuses liaisons existent (et qu’il est possible de voyager avec une moto) mais n’avons pas plus de détails.

 

  Nourriture  Nourriture 1 

 

La nourriture est très facile d’accès au Vietnam. Il y a pas mal de plats différents selon les régions. Les locaux sont toujours très avenants et motivés pour vous préparer un repas. Le plat le plus répandu est la soupe Pho, nous en avons trouvé dans tout le pays et c’est en général ce qui est proposé par les bouibouis de rue. Il y a également le Bun, le Bahn Cuon et Banh My Trung (le sandwich baguette à l’œuf). Vous trouverez des sandwichs un peu partout et même des brioches et gâteaux pour des prix dérisoires. Nous avons même trouvé des glaces !

Il est assez facile de s’y retrouver puisque les bouibouis inscrivent ce qu’ils servent (en général un ou deux plats) sur les panneaux disposés devant leur shop. Cela devient plus difficile lorsque l’on essaie de se faire comprendre, notre accent était horrible !

Voici une petite liste des plats les plus courants que nous avons trouvés sur notre passage (un petit aperçu vous est donné dans l’album photo A table!):

Image58 2

Pho : soupe de pâtes

Bun : pâtes froides accompagnées de pousses de soja, d’un assaisonnement et de viande (chaude)

Com : Riz

Rau : Légumes (bien souvent des herbes ou de la salade)

Ca : Poisson

My xao : Fried noodles (nouilles sautées)

Com rang : Fried rice

Bhan my : Sandwich

Trung : Oeuf

Ga : Poulet

Bo : Bœuf

 

La nourriture est très bon marché. Pour un repas à deux avec boissons, il faut compter entre 60 000 et 100 000 VND soit entre 2.5€ et 4€. La nourriture est peu épicée (sauces épicées servies à côté), souvent accompagnée de petits citrons verts et d’herbes des champs à ajouter dans la soupe. Nous retrouvons beaucoup de ciboulette dans les plats.

Fruits

Il y a tous les fruits tropicaux dont vous rêvez et à de très bons prix. Banane, fruit de la passion, mangue… les marchés en sont remplis. Le plus répandu est le petit ananas pré épluché en spirales! Un régal pour 10 000 VDN. Vous découvrirez un grand nombre de nouveaux fruits qu’il est difficile de vous décrire, nous vous laissons la surprise mais n’hésitez à flamber sur les marchés vous ne le regretterez pas.

Boissons

La boisson préférée de Virginie était ici le C2, un thé glacé en petite bouteille. Nous avons goûté à la bière HANOI au nord ou les bières Saigon et Huda au sud.

Ne manquez pas la Bia Hoi lorsque vous êtes en ville. Pour 5 000 VND, vous aurez une bière à la pression brassée du jour, un régal !

Vous trouverez souvent du thé glacé fait maison pour accompagner le repas pour 5 000 VND ou parfois gratuitement. Nous avons été surpris de voir que le thé peut également être servi chaud dans un verre avec des glaçons. Sensation chaud/froid assez surprenante ! Il en va de même pour le café, il vous sera souvent servi avec des glaçons alors n’hésitez pas à appuyer votre demande pour un café chaud ! Ils nous ont souvent préparé un ristreto alors l’astuce est de demander dès le début un café allongé ou un extra d’eau chaude…

Eau : il est très facile de s’en procurer en bouteille pour 10 000 VND.

Soda : 10 000 VND quel que soit le type de soda

Bière : 10 000 VND la bouteille de Bia Hanoi ou autre, pas la meilleur biere d’asie

Café : 10 000 VND pour le café en sachet. 3 500 VDN si vous achetez des dosettes individuelles (il faut trouver de l’eau chaude). C’est du coffee mix (mélange de sucre, café et lait en poudre). Vous pouvez aussi avoir un vrai café à la vietnamienne pour 20 000 VND (parfois 10 000 VND).

Petit dèj

Le petit déjeuner n’est pas inclus. Vous pouvez trouver des brioches mais en général, nous avons mangé une Pho pour attaquer la journée !

En résumé :

Vous allez parfois arriver à saturation de la soupe Pho, mais vous trouverez de quoi vous nourrir où que vous alliez…  Les Vietnamiens sont de gros mangeurs de viandes (tous types !), nous avons l’impression que les végétariens auront du mal à s’en sortir…

 

Vêtements     

 

Mis à part à la montagne dans les villages d’ethnies minoritaires, les Vietnamiens s'habillent comme nous! Ils ne portent pas de tenues traditionnelles. Vous pouvez donc vous promener en short et débardeur sans vous sentir mal à l'aise. Ils se baladent aussi torse nu. Pour le bain, là où nous nous sommes baignés (Cua Lo et Hoi An) les femmes asiatiques utilisaient un maillot une pièce ou des combinaisons « style robe courte » qui masquent le ventre et le derrière. Cela n'empêchait pas les occidentaux de se baigner en deux pièces. Ils utilisent des lunettes de soleil et casquettes.

 Sécurité   Securite1 

 

Pour la première fois an Asie, nous avons vu des locaux s’énerver entre eux ! Mais soyez tranquilles, nous nous sommes toujours sentis très en sécurité au Vietnam. Le peuple est très speed mais ne sera pas agressif avec vous. Ils vous feront simplement la tête si vous ne voulez rien acheter. Nous avons pris l’habitude de demander systématiquement le prix avant de consommer, même si une grande partie du peuple est honnête et souhaite juste vous faire plaisir, il faut tout de même rester sur « vos gardes » car certains essayerons de vous rouler, ce ne sera pas énorme mais ça énerve toujours un peu.

 

  Langue   Langage1

 

L’alphabet Vietnamien est très similaire au notre ce qui nous facilite la vie ! Les Vietnamiens ne parlent pas beaucoup l’anglais et le parlent encore moins en s’éloignant des lieux touristiques mais cela ne les a pas empêchés de communiquer avec nous et toujours avec le sourire !

Bonjour : Zim Tchao

Merci : Kam eune

Bye bye : Tam Biet

Combien ça coute (ou pour l’addition) : Kan aï banio ?

Nous avons appris à compter :

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

Mo

Hai

Ba

Boun

Nam

Sao

Baï

Tam

Tin

Mouey

 

Et les nombres d’après sont une combinaison des nombres ci-dessus :

12 : Mouey Hai ; 13 : Mouey Ba ;  30 : Ba Mouey ; 40 : Boun Mouey

Orthographié à la prononciation telle que nous l’avons comprise.

 

 Visa   Visaa 

 

Le visa touristique pour le Vietnam est de 30 jours (entrée simple uniquement à priori) ou 90 jours (entrée simple ou multiples).

Depuis la France :

(source : le site du routard; http://www.routard.com/guide/vietnam/509/avant_le_depart.htm)

Il est uniquement délivré par l’ambassade du Vietnam à Paris. Le montant varie en fonction du nombre d’entrées (simple ou multiple), la durée de votre séjour et la procédure d’obtention souhaitée (procédure express : trois jours ouvrables ; procédure normale : une semaine).

En procédure normale : 1 mois = 85€, 3 mois=115€ entrée simple ou 135€ entrées multiples

Il parait qu’il est possible de réduire le tarif du visa en l’obtenant à l’aéroport à l’arrivée dans le pays si la demande est faite à l'avance. Il faut avoir un passeport et faire la demande auprès d'une agence de voyages ou par un site Internet spécialisé dans ces services aux voyageurs. Dans ce cas, le prix du visa est moins élevé.

Depuis les pays voisins :

(source : notre expérience)

Le visa d’un mois vous coûtera 60$ si vous faites la demande à partir des pays voisins (Laos, Cambodge). Il faudra vous présenter à une ambassade du Vietnam à Luang Prabang ou Vientiane si vous venez du Laos ou encore Siemp Reap ou Phnom Penh au Cambodge.

Il faudra donner la date exacte d’entrée dans le pays lorsque vous remplirez le formulaire de demande, ce qui peut être gênant lorsque vos plans ne sont pas complètement établis à l’avance. En effet, les dates sont fixes et non glissantes. Si vous prenez du retard dans votre planning et entrez plus tard que prévu dans le pays, la date de fin de visa, elle, ne sera pas modifiée et vous aurez perdu des jours…

Le temps de délivrance est variable, il nous a été délivré en 3 jours ouvrés au Laos (attention, les we peuvent vous faire perdre du temps, il faut penser stratégique) mais nous avons rencontré des personnes qui l’ont obtenu en 24h au Cambodge à Siem Reap en passant par une agence (pour 60$ également).

Une fois dans le pays, il est possible de faire une demande d’extension mais cela prend plusieurs jours. Nous avons entendu dire que les dépassements de durée de visa coûtaient assez cher. Il ne vaut mieux pas s’amuser à cela, les Vietnamiens sont assez stricts.

Villes visitées

Nous avons visité dans l'ordre : (A) Nam Xoi, (B) Than Hoa, (C) Hanoi, (D) Cat Ba, (E) Lang Son, That khe, (F) Trung khanh, (G) Bao lac, (H) Meo vac, (I) Dong Van, (J) Ha giang, (K) Ba Vi, (L) Cua Lo, (M) Huê, (N) Hoi An, (O) Pleikan, (P) Cua Khau lê Thanh

Pour vous faire une idée de chaque endroit, allez visiter l’onglet « Carnet de voyage » pour lire nos différents articles et notre album photo Vietnam

Map vietnam

 

Notre coup de coeur   Coup de coeur 

Chapichette: Il y a tellement d’endroits magnifiques dans ce pays qu’il est difficile de faire un choix ! Mais puisqu’il faut en faire un, ce sera pour le Nord Est ! Nous nous sommes régalés en moto à traverser des vallées et montagnes époustouflantes dans une ambiance de sérénité en évitant les buffles, les vaches les poules, à nous arrêter tous les 30km pour boire un coup dans un bouiboui et discuter avec les gérants et les clients, la plupart du temps en engageant la conversation sur le sujet inépuisable de mes tresses ! Nous avons rencontré un grand nombre de personnes très avenantes et souriantes ! J’ai adoré suivre en direct toutes les étapes de la culture du riz. Les cultures n’étaient pas au même stade d’avancement en fonction de là où nous nous trouvions dans le pays, cela a été notre fil rouge conducteur! Un gros coup de cœur également pour notre halte à Hoi An, station balnéaire très agréable avec ses marchés touristiques et ses très bons restaurants, ville à l’extérieur de laquelle nous avons trouvé une guest house sur la plage, un véritable coin de paradis pour nous reposer pendant quelques jours ! Le sandwich à l’omelette, la soupe aux boulettes de porc aux herbes (Bun Cha) et le C2 (Thé glacé) vont également nous manquer !  

Articles: Trung Khanh et ses merveilles ,Boucle du Nord (Méo Vac-Dong Van) , Hoi An, le petit paradis du Vietnam       Album photos: Vietnam

Chachou : Pour moi, la route en montagne a été vraiment le point fort du voyage. Se perdre dans les villes du Nord-Est sans croiser un touriste pendant presque 2 semaines et ne rencontrer quasiment personne parlant anglais, ça c’est vraiment le voyage comme je l’aime ! Sinon bien sur, Cat Ba avec la baie d’Along a été époustouflante. Egalement Hanoi m’a enchanté. La vieille ville possède une ambiance de vie asiatique d’un autre temps, c’était une aventure à chaque sortie dans la rue où il fallait slalomer dans ce mouvement perpétuel urbain. Vous serez émerveillés et aussi usés devant les vietnamiens aux Chapeaux pointus qui vous demandent toutes les 2 secondes de leur acheter un truc !

Articles: Baie d'Along - Ile de Cat Ba , Hanoï     Album photos: Vietnam

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !