Toutes les infos sur l'Argentine

Octobre 2015

Nous avons passé deux semaines et demi en Argentine.

A savoir absolument avant d’entrer dans ce pays : l’économie est folle, tout coûte très cher et augmente chaque mois. Il faut à tout prix entrer dans le pays avec des dollars ou des euros en poche ou, au pire, des pesos chiliens ou des réals brésiliens. En retirant avec votre carte bancaire, vous aurez un taux de 1$=10pesos alors qu’en échangeant vos devises dans la rue, vous bénéficierez un taux plus avantageux à 1$=15pesos. La différence est énorme ! Autant dire que votre pouvoir d’achat peut être sensiblement augmenté grâce à cette petite astuce !

L’Argentine est un pays gigantesque avec des étendues vierges immenses. Les villes se composent de jolies maisons avec des jardins bien entretenues et des belles voitures. Les Argentins ne peuvent pas passer 2 heures sans se boire un petit maté ! Le niveau de vie est très haut et tout coûte très cher, il faut donc un bon budget pour visiter ce pays, notamment le sud. Les Argentins sont très chaleureux et très souriants. Le pays est très européanisé, à la différence de ses voisins (sauf le Brésil), à commencer par la couleur de peau, qui est très claire, pour une grande majorité d’Argentins. Vous y verrez des animaux hors du commun, comme des baleines, des lions de mer, des pingouins mais aussi des paysages à couper le souffle.

 

Monnaie        Transports        Sécurité        Nourriture       Visa       Vêtements      Carte-du-pays      Notre-coup-de-coeur      Langue      Les-inmanquables

 

 Monnaie      Argent 3

 

Le taux lors de notre passage en Argentine était de 1$=10Pesos Argentin sur le marché officiel et de 1$=15pesos Argentin sur le marché bleu (dans la rue ou dans des Cuevas, bureau de change non officiel). En euro : 1€=11 ou 16,5Pesos.

Comme expliqué précédemment,  nous vous conseillons d’entrer dans le pays avec la somme (en liquide) dont vous aurez besoin pour le voyage. Ensuite, arrivés dans les grandes villes, il vous faudra trouver l’établissement qui vous permette d’échanger vos devises à un bon taux. A Buenos aires, par exemple, vous pouvez le faire dans la rue, mais cette option n’est pas la plus conseillée car il existe le risque d’arnaque ou de faux billets. Nous vous recommandons plutôt de le faire au terminal de bus, du côté international, auprès des agences de voyage. C’est ce que nous avons fait et nous avons obtenu un taux à 1$=15pesos Argentin.

Nous avons également testé le change dans la rue, pour écouler nos derniers soles péruviens restants. La personne nous a amené au niveau d’une supérette fermée par une grille et la transaction a été faite au travers de cette dernière, à un taux pas super intéressant (100soles=300pesos). La combine pour améliorer le taux de change serait peut-être de faire la transaction pour une petite somme, puis, de revenir sans le rabatteur pour avoir une meilleure offre.

Pour information, les Cuevas sont des établissements avec une devanture X ou Y (elles peuvent être des agences de voyage ou un magasin de porcelaine) qui, en réalité, proposent le change. A Puerto Madryn, par exemple, c’était un magasin de vitres ! Si vous trouvez un endroit sérieux à Buenos Aires, avec un bon taux de change (à vérifier sur le net lors de votre passage : taux du Blue dollar),  n’hésitez pas à changer tous vos dollars car, par la suite, il est quand même assez difficile de trouver ces endroits ou alors le taux de change est moins intéressant. Les argentins ne donnent pas facilement les adresses des cuevas car elles sont tolérées, mais illégales et ces établissements sont généralement destinés aux argentins, pas aux touristes, donc il vous faudra sûrement demander à un grand nombre de personnes avant d’obtenir une adresse.

Contrairement à certains pays, Myanmar par exemple, il n’est pas nécessaire que les billets dollars ou euros soient neufs.

Au niveau du marché officiel, vous pourrez retirer au distributeur (DAB) un montant maximum de 1000-1500Pesos, en une fois, avec généralement une taxe de 55Pesos par retrait. Certaines personnes n’avaient pas ces frais avec leur MasterCard. Attention, en plus de cela, peuvent s’ajouter les frais de votre banque…

Nous avons vu des DAB dans toutes les villes que nous avons visitées.

Voici une autre petite astuce très intéressante, que nous avons découverte à la fin de notre périple : il existe  des sites internet (Azimo, pour les comptes Européens et Xoom, pour les comptes aux US) qui proposent d’effectuer  des transferts d'argent internationaux à partir de votre banque et qui permettent d’aller retirer la somme en pesos dans l’une de leur agence, au taux avantageux du blue dollar (moyennant une petite commission). Cette option est utile, lorsque, comme dans notre situation, vous n’avez pas bien estimé le budget de votre voyage et êtes à cours de pesos ! Ou encore, si vous n’avez pas envie de vous promener avec de si grosses sommes sur vous… Par contre, ces agences ne sont pas présentes dans toutes les villes, il faut se renseigner au préalable !

 

 Hébergement      Hebergement

 

L’hébergement est assez cher en Argentine. Tous les hostels proposent dortoirs ou chambres privatives. Pour un dortoir, le tarif est en général entre 150-200 Pesos/personne pour la nuit. La chambre double commence à 300Pesos pour les plus simples mais, le plus souvent, elle est proposée à plus de 650 pesos. Nous avons payé 350pesos en moyenne pour dormir en chambre double, mais n’avons pas toujours eu de lit double pour ce prix. L’auberge dispose, la plupart du temps, d’une cuisine avec frigo, d’un coin bbq (les Argentins sont fans de grillades) et d’internet dans les parties communes (il est rare d’avoir internet dans la chambre).  Parfois le petit déjeuner est inclus.

 

  Transports  Transport1 

 

Nous avons choisi d’effectuer tous nos déplacements en bus pour nous déplacer de ville en ville. Ce type de transport est le plus répandu dans le pays et est très confortable. Cependant il est également très cher. Comptez 100$ pour un trajet de 1000km et 40$ pour un trajet de 300km. Pensez à regarder le prix des avions sur le net car pour certains trajets, les tarifs sont plus intéressants que le bus et c’est bien plus rapide !

Bus entre villes

Les gares routières sont dans le centre des villes (BA, Puerto Madryn, El calafate, El Chalten), donc, une fois arrivés, il est possible de trouver son logement à pied. Les arrivées se font, en général, à des horaires corrects (pas au milieu de la nuit). La plupart des longs trajets peuvent se faire de nuit.

Pour se procurer son ticket, rendez-vous au terminal de bus, où se trouve un grand nombre de compagnies qui proposent la même destination, vous pourrez donc comparer les prix et les horaires.

Les trajets en bus se font la plupart du temps en semi cama, bus très confortables, avec fauteuils qui s’inclinent à 130 degrés. Il y a également l’option cama, encore plus confortable, avec des fauteuils très larges et qui s’inclinent à 180 degrés. Des repas sont servis dans le bus, parfois nous avons même droit au café.

 

NB : Pour les trajets en bus, nous vous conseillons de prévoir une petite laine, car les nuits sont fraiches !

Astuce 1 : Demandez toujours s’il y a une remise si vous payez en cash (cela se dit « effectivo »). Normalement vous pouvez avoir 10 à 20% de rabais.

Astuce 2: Il existe également le South pass  qui permet de faire des économies si l’on prévoit de prendre plusieurs fois le bus.

 

En ville

Bus: Nous avons pris les transports en commun à Buenos Aires (bus et métro) pour 3 ou 5 pesos par trajet, ce qui est bon marché.

Taxi: Nous avons pris le taxi pour aller voir les baleines d’El Doradillo à Puerto Madryn. Pour 20km, cela nous a coûté 220Pesos (pour 2 personnes). Nous avions pris l’aller uniquement et avons fait du stop au retour (solution qui n’a pas été très convaincante car nous avons attendu très longtemps avant qu’une voiture ne s’arrête).

Nous avons également pris le taxi (avec l’option « chauffeur en costard », qui se fait communément) à Buenos Aires pour nous rendre de l’auberge à l’aéroport le jour de notre départ. Il nous en a coûté XXpesos.

 

Avion

Nous avons pris l’avion avec l'agence LAN entre El Calafate et Buenos Aires pour 3500 pesos (pour 2 personnes), soit 311€ au taux courant (car paiement sur internet).

 

Stop

Il parait que le stop marche bien dans le pays, mais lorsque nous avons tenté l’expérience, la chance ne nous a pas souri… Les endroits étaient probablement mal choisis (El Chalten et El Doradillo) car le trafic n’était pas des plus intenses et les rares voitures ne s’arrêtaient bien souvent pas. Cependant, nous avons rencontré un couple de voyageurs qui ont fait de sacrées distances avec des chauffeurs routiers.

 

 Sécurité   Securite1 

 

L’Argentine est le pays le plus sûr d’Amérique latine. Les Argentins sont peut-être plus riches que vous ! Vous ne craignez absolument rien, pas de problème pour sortir son téléphone ou appareil photo en pleine ville. Enfin, agissez comme vous le faites en France, c’est pareil ici !

Cependant, Buenos Aires est une ville où il faut faire un peu plus attention. Ici, ne sortez pas votre portable au milieu de la rue et prêtez attention à ce qui vous entoure quand vous marchez. Il y a, à priori, pas mal de vols à la tir… On a quand même vu un mec se faire frapper et un ami  qui vit à BA nous a dit que certains de ses amis s’étaient fait agresser… Super ville, mais soyez tout de même vigilants.

Sinon, tous les autres endroits visités sont vraiment super tranquilles, on ne risque rien.

 

  Nourriture  Nourriture 1 

 

La qualité de la viande argentine n’est pas une légende. Les steaks de bœuf (filet de chorizo) sont incroyablement tendres et les pièces servies dans l’assiette monstrueuses. Le vin rouge argentin qui les accompagne est divin !

Les Argentins adorent la viande grillée et les restaurants proposent souvent des Parillas. La nourriture proposée n’est pas très différente de celle que l’on trouve en France. Mais vu les prix, nous avons souvent mangé dans la cuisine de l’auberge ! Pour plus d'images, voir l'album photos Comida

Image1 1

Quelques idées de prix au restaurant :

Biffe de chorizo : 150pesos

Hamburger : 50-80pesos

Raviolis : 100pesos

Vin : 70 Pesos

1l de bière : 50pesos

Pour un repas avec une bouteille de vin ou bière comptez 200-300 Pesos à 2 (20-30$ au taux officiel, 13-20$ au taux parallèle).

L’Argentine est aussi le pays de la pâtisserie, il y a beaucoup de panaderia qui proposent toutes sortes de douceurs, bien souvent au dulce de leche (confiture de lait) un plaisir !

 

Fruits

Les fruits sont les mêmes que chez nous et les prix sont assez élevés.

 

Boissons

Eau : Elle est potable au robinet !

Soda : Un jus aromatisé pomelo est très répandu ici  12-16pesos le litre

Bière : 30pesos le litre de Quilmes, Andes ou Imperial

Le Maté : La boisson nationale ! Vous allez voir les argentins en boire partout même dans la rue et les transports, matin midi et soir. Le maté est une herbe d’argentine qui contient de la caféine. Ils l’a disposent dans le fond du maté (récipient ovale) et y ajoutent de l’eau chaude (ils se baladent en permanence avec un thermos) et parfois du sucre. Une petite paille (bombilla) est placée à l’intérieur du maté, elle possède un filtre à son extrémité, permettant de boire son maté sans aspirer les brindilles. Nous avons craqué pour un matecito et sommes devenus fan du maté !

Image7 43

 

Petit dèj

Au petit dej on se fait un bon petit matésito ! Sinon, ce sont des petits déjeuners classiques qui sont proposés. L’Argentine, c’est un peu l’Europe quand même ! Parfois, celui-ci est compris dans le prix de la chambre (tartines de confiture et boisson chaude).

 

 Vêtements  

Pas de différence avec chez nous!

 

Villes visitées

Puerto Madryn, El Calafate, El Chalten, Buenos Aires.

Pour vous faire une idée de chaque endroit, allez visiter l’onglet « Carnet de voyage »  du site et notre album photo Argentine .

Argentine

 

 Visa   Visaa 

 

Il vous est délivré un visa de 3 mois gratuitement lors de l’entrée dans le pays.

  Langue   Langage1

 

L’espagnol est la langue nationale ici (le Queshua est plus courant à la montagne), l’anglais est très peu parlé.

Attention, les Argentins parlent un espagnol particulier puisqu’ils prononcent les « j », les « «y » et les « ll » en disant « ch ».

Du coup, « la calle se llama Bajala » devient « La Caché sé chama Bachala » quand ils parlent !!! On ne comprend pas toujours tout !

 

Voici quelques mots qui nous ont servi au début.

Bonjour : Buenos dias (le matin), Buenas tardes (l’apres midi) ; Au revoir : Ciao ; Merci : Gracias

Je cherche une chambre : quisiera una habitacion

Desayuno : déjeuner ; Almuerzo :repas du midi ;  Cena : repas du soir

Cuanto cuesta… ? ; Combien coûte…. ?

Donde esta… ? : Où se trouve…. ?

Me gustaria …. : Je souhaiterai avoir…. ?

Notre coup de coeur   Coup de coeur 

Virginie : Marcher sur le Perito Moreno est l’un des rêves qu’il me tenait à cœur de réaliser lors de ce voyage et je n’ai pas été déçue ! Nous nous sentons tellement petits face à ce géant de glace vivant, qui se morcelle, craque, grince, laisse échapper des blocs de glace dans un bruit assourdissant. La pureté du lieu laisse béat et nous pourrions rester des heures à contempler le spectacle. Les couleurs sont intenses, les crevasses vertigineuses et l’eau d’un bleu envoûtant ! Une très belle expérience !

Voir article: El Calafate, au cœur du glacier Perito Moreno !

Seb : Le Maté ! Quel bonheur de nous joindre à l’engouement des Argentins pour cette boisson. Maté matin, midi et soir ! Sinon le glacier Périto Moréno qui était un rêve depuis longtemps, marcher sur cette étendue de glace d’un bleu immaculé, ce moment ne paraissait pas réel ! Enfin le treck de 3 jours autour des montagnes enneigées d'El Chalten avec pour seule boussole, le magnifique Mont Fitz Roy!

Voir article: El Chalten: Randonnée autour du magnifique Mont Fitz Roy !

Les inmanquables de l'Argentine   Todolist2

Le glacier Perito Moreno :

Incroyable et imposant glacier, facilement accessible et sur lequel il est possible de marcher sans grosse difficulté. Il offre un spectacle à couper le souffle  

Voir Article: El Calafate, au cœur du glacier Perito Moreno !

 

Puerto Madryn :

Et sa diversité de mammifères aquatiques : baleines, lions de mer, pingouins, orques, dauphins ! A voir, la péninsule Valdes et Punto Tumbo.

Voir Article: Puerto Madryn et ses baleines !

 

El Chalten :

De magnifiques randonnées à faire au pied des glaciers. Les paysages de montagne que l’on aime avec notre chouchou, le mont Fitz Roy !

Voir Article:El Chalten: Randonnée autour du magnifique Mont Fitz Roy !

 

Les Chutes d'Iguazu:

Nous ne les avons pas faites mais il paraît qu'elles valent le détour.

 

Buenos Aires:

Il serait dommage de passer à côter de cette grande mégalopole car il y fait bon vivre! Il y a de bons restaurants et la ville est très agréable.

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !