Se déplacer à moto en Asie du Sud-Est

Se déplacer en moto est le moyen le plus fabuleux pour quitter le circuit touristique, pouvoir observer les paysages époustouflants à son rythme, se perdre dans d’authentiques petits villages dans les pays que vous allez traverser et ne plus être dépendants des transports en communs, parfois épuisants. N’hésitez plus, enfourchez une bécane !

Les questions à se poser avant l’achat : La préoccupation principale du voyageur sera de trouver un engin à acheter et de pouvoir le revendre, savoir s’il pourra faire réparer sa moto facilement, d’arriver à passer les frontières avec son bolide. La seule option pour être tranquille est d’avoir un véhicule immatriculé au Vietnam et sa carte grise (la fameuse carte bleue qui est LE laissez-passer asiatique).

 

Sommaire:

Les-modeles-de-moto      Les-infos-par-pays      Passage-des-frontières      Assurance      Suggestion-d-itinéraire      Bon-a-savoir      

 

 

Les motos

Pour  l‘Asie du Sud-Est, beaucoup de backpackers se déplacent sur de petites motos, dont les modèles favoris sont décrits ci-dessous :

La Honda Win 100 ou 110cc :

Petite moto à moteur deux temps plutôt confortable qui peut supporter pas mal de poids et selon le pays de fabrication, dont le moteur pourra supporter un grand nombre de kilomètres (ex, made in Japan). La Honda Win consomme environ 2L/100km (on fait 250-300km avec un plein de 6-7 litres). 1 litre d’essence coûtait entre 0.7€ et 1€ lors de notre passage, variable selon les pays.

Image4 35

La Minsk :

Très belle moto qui sort de l’ordinaire mais les modèles sont assez vieux ce qui les rend moins solides que leur concurrentes Honda.

Image2 37

Le scooter Honda Wave/Dream :

Attention car ceux-ci n’ont pas forcément de freins moteurs, renseignez-vous pour les routes de montagnes.

Image3 27

Royal Enfiel (en Inde) :

La plus belle ! Nous n’en trouvons pas encore en Asie du sud-est mais du fait que les frontières soient en train de s’ouvrir entre l’Inde, la Birmanie et la Thaïlande, elles pourraient arriver prochainement.

Image5 32

 

Les infos par pays 

Thailande : On ne trouve pas de backpacker ayant sa propre moto dans ce pays ou alors ce sont des motos thaïlandaises. Ici, la location est préférable. Il semble que lorsque l’on rentre dans ce pays avec un véhicule, on soit obligé d’en sortir avec, sous peine d’une énorme amende dans le cas contraire. De ce fait, on ne trouve pas de moto à l’achat ici. Il est donc difficile de commencer ou de finir son trip moto dans ce pays. Cependant, il semble tout de même possible de traverser les frontières thaïlandaises avec un véhicule. A priori, une assurance est obligatoire pour circuler et elle vous est proposée à votre arrivée à la frontière. Attention, les papiers du véhicule sont nécessaires pour rentrer dans ce pays. A priori on peut également entrer en Malaisie depuis la Thaïlande très facilement, même sans papiers. Et passer en Indonésie par la suite serait possible aussi.

Le port du casque est obligatoire. Les policiers arrêtent les backpackers et n’hésitent pas à leur mettre des amendes.

 

Laos : Il est possible d’acheter une Honda Win ou un modèle équivalent dans les grandes villes (Luang Prabang, Ventiane, Pakse). Ici, vous trouverez rarement plus d’une ou deux motos en vente par semaine dans chaque ville. Il vous faudra donc sauter sur l’occasion si elle se présente et ne pas être trop exigeant car vous pourrez attendre un certain temps avant de trouver la moto de vos rêves. Les prix sont du coup un peu plus élevés et variant généralement entre 250 et 350$. Carte bleue (carte grise) et plaques vietnamiennes sont obligatoires si vous voulez traverser la frontière vers le Vietnam (les papiers resteront au nom du dernier propriétaire vietnamien du véhicule). Par contre, si vous allez au Cambodge, un véhicule sans papier peut passer la frontière.

  • Sites internet utiles pour trouver des annonces :

http://www.expat-blog.com/fr/petites-annonces/asie/laos/motos.html

http://www.findinlao.com/f/forums/bikes-for-sale/

Page facebook « Buy – Sell – Laos » : https://www.facebook.com/groups/buyselllaos/?fref=ts

  • Remarque : le Laos est un pays très sympa à parcourir à moto. Le nord nous a dévoilé de magnifiques paysages montagneux. Cependant, il faut compter parfois jusqu’à 100km pour trouver une guest house (minimum 3h de route)…
  • Conduite : La conduite relativement sans danger.
  • Casque : En dépit des apparences, le port du casque est obligatoire.

 

Cambodge : Mêmes difficultés qu’au Laos, il y a peut-être encore moins de véhicules disponibles. Il vous faudra chercher un véhicule à Phnom Penh, Siem Reap ou Sihanoukville qui vous coûtera également entre 250 et 350$. Carte bleue (carte grise) et plaques vietnamiennes sont obligatoires si vous voulez traverser la frontière vers le Vietnam. Par contre si vous allez au Laos, un véhicule sans papier peut passer la frontière. Les douaniers vous prendront surement entre 10 et 20$ au passage.

  • Site internet utile pour trouver des annonces :

          http://www.expat-blog.com/fr/petites-annonces/asie/cambodge/motos.html

  • Remarque : Les routes sont toutes droites et plates, en très bon état sauf entre Siem Reap et Phnom Penh, où elles sont en construction (Mai 2015). Mais au niveau paysage, du coup, cela vaut moins le coup. C’est un peu répétitif.
  • Conduite : La conduite relativement sans danger.
  • Casque : Le port du casque est obligatoire.

 

Vietnam : C’est le pays où il est le plus facile de trouver une moto pour pouvoir profiter des beaux paysages. A Hanoi ou Hô Chi Minh, vous trouverez des deux-roues à profusion et à des prix moins élevés que dans les pays voisins. En effet, la concurrence fait baisser les prix ! Vous pourrez vous munir d’un véhicule pour un prix compris entre 200 et 250$. Ne vous gênez pas pour en chercher une en très bon état et négociez sévère car il y a beaucoup d’offre. Les moins chères sont à Hanoi car il y a beaucoup plus d’offre qu’ailleurs dans le pays. Vous pourrez également trouver des motos dans les villes intermédiaires.

  • Sites internet utiles pour trouver des annonces :       

          http://www.travelswop.com/

          https://vietnam.craigslist.org/search/mcy

Des garages proposent également des motos

  • Remarque : Il vous faut absolument la carte bleue (=carte grise, elle ne sera pas à votre nom mais cela importe peu) et plaque vietnamienne. La moto restera au nom du dernier propriétaire local du pays. N’hésitez pas également à dire que c’est un ami qui vous prête le véhicule si la police pose problème.
  •  La sortie du pays par les frontières ne pose pas de problème. Nous avons traversé la frontière du Vietnam au nord du Cambodge et la moto est passée sans problème gratuitement (pas de bakchich). Attention, un véhicule non vietnamien n’entre pas au Vietnam. C’est le pays le plus strict d’Asie du Sud-Est en matière d’entrée de véhicule.
  • Conduite : La conduite est très sportive, il faut avoir les yeux partout. Les vietnamiens s’insèrent sur la route sans regarder. C’est la loi du plus fort et tout marche au klaxon ! Faite attention à vous ! Attention ++
  • Casque : Le port du casque est obligatoire.

 

Conclusion:

Avec ces infos, les backpackers cherchent donc des motos immatriculées au Vietnam avec la carte bleue. Pour vous déplacer, vous pourrez aller au Laos, au Vietnam, au Cambodge pour revendre votre véhicule dans le pays de votre choix (à un prix peut-être plus élevé au Laos et au Cambodge, l’offre état moins grande) ou choisir d’aller jusqu’en Thaïlande, où il ne sera pas possible de vendre le véhicule mais vous pourrez descendre en Malaisie et le revendre la bas.

Le site voyage forum, rubrique ventes liée au voyage, permet également de déposer ou chercher des annonces : http://voyageforum.com/forum/materiel-d-occasion/

 

Passage des frontières

Attention les passages de frontières changent chaque jour ! Selon de quel pied s’est levé le douanier, il vous laissera passer ou pas. Nous avons entendu un peu toutes les versions sur la route. Chacun a son expérience à raconter ! Le mieux est de privilégier les petites frontières qui sont peu utilisées, le douanier ne pensera pas alors à vous demander de backshish ou vous embêter pour la moto. Après c’est chacun sa chance ! Mais si vous êtes là, c’est que vous avez une bonne étoile alors nous ne nous faisons pas de soucis pour vous !

De toute façon, pour les passages de frontières, mieux vaut se renseigner sur Voyage Forum afin de connaitre les dernières nouvelles pour les frontières qui sont susceptibles de vous laisser passer ou non en postant un mot pour questionner les autres motards.

 

Assurance 

En Asie, on conduit sans assurance, mis à part en Thaïlande.

 

Nos idées d’itinéraires

  • Boucle Laos - Vietnam - Cambodge. Le plus dur étant de trouver un véhicule au Laos.
  • Une autre boucle, si vous avez plus de temps : Laos-Vietnam-Cambodge-Thaïlande-Malaisie. En effet, il n’est pas possible de vendre son véhicule en Thaïlande mais cela l’est en Malaisie.
  • Les frontières de la Birmanie laisseraient passer les véhicules, donc pourquoi pas traverser la Thaïlande jusqu’en Birmanie et même poursuivre en Inde pour les plus téméraires. Mais nous n’avons aucune idée quant à la vente et la facilité de passage des frontières.

 

Bon à savoir

Bakchich :

La police peut vous arrêter et vous intimider en vous demandant une grosse somme pour une faute que vous avez commise ou non, voici ce que nous avons vécu: Contrôle de police. Il y a plusieurs astuces à connaître :

  • Ayez toujours dans un endroit facilement accessible (votre poche par exemple), un petit portemonnaie avec 4-5$ en monnaie locale. Lorsque le policier vous demandera un bakchich, sortez cette somme en lui faisant comprendre que c’est tout ce que vous avez sur vous. Nous pensons que 4-5 $ est le max pour un bakchich et représente déjà pas mal beaucoup d’argent.
  • Demandez un reçu. Cela peut être une solution pour faire baisser le prix (nous n’avons pas testé cette option).

 

Applications utiles :

  • Téléchargez l’application Maps.me pour vous guider. Avec ses cartes et itinéraires en mode GPS offline (pensez à télécharger la carte du pays), cette application nous a été plus qu’utile ! Se procurer la carte papier des routes du pays est une sécurité.
  • L’application Post-it peut être également utile pour noter le kilométrage auquel vous avez fait le plein (les jauges essence ne fonctionnent quasiment jamais) et la dernière vidange pour vous y retrouver ! Lorsqu’on est régulièrement sur la route, on oublie parfois où on en est et il est facile de tomber en panne d’essence (pas de voyant) ou d’oublier une vidange. La Honda Win consomme environ 2L/100km (on fait 250-300km avec un plein de 6-7 litres) et une vidange tous les 500km.

Mécanique :

  • La vidange de l’huile est à faire au maximum tous les 500km sous peine de casser son moteur si on laisse trop trainer. Profitez de ce passage chez le mécano pour lui faire resserrer la chaine (qui se détend facilement sur ces véhicules) et la graisser, c’est gratuit ! Une vidange coûte maximum 5€. Pensez au gonflage de pneu aussi à l’occasion.
  • Le ralenti de ces motos se dérègle facilement. Si votre moto se met à caler lorsque vous êtes au point mort, essayez de tourner un peu cette vis (celle du milieu qui a un petit ressort), cela devrait aller mieux.

Image40

  • Si vous voyez que lorsque vous embrayez la moto avance quand même un petit peu, c’est que l’embrayage n’est pas assez serré. Tournez un peu cet écrou sur le cable d'embrayage.

Image1

  • Si votre frein arrière ne fonctionne pas correctement, vous le trouvez trop lâche ou trop serré : modulez cet écrou. Idem pour le frein avant avec l’écrou de ce dernier.

Image6 Image37     

C’est simplement un petit coup de clé mais parfois cela fait toute la différence pour la suite du trajet.

La trousse à outils :

Ayez une petite trousse à outils toujours avec vous !

  • L’outil que nous avons adoré est le couteau de Mc Gyver qui est vendu un peu partout en Asie avec la pince et les tournevis….

Image15 9

 

  • Le scotch noir sera votre meilleur ami pour réparer les clignotants et autres.
  • Il est également possible de vous procurer un petit bâton de silicone auprès des garagistes ou dans les bouibouis. Pratique pour faire des petites réparations et fixer n’importe quoi sur la moto en la faisant fondre.

En plus…

  • Procurez-vous également un masque asiatique contre la poussière de la route et essayez de prendre un casque avec une visière non teintée car la nuit, il y a beaucoup d’insectes et il est impossible de conduire sans visière à moins de perdre un œil ! Bien sûr, vous ne prévoyez pas de conduire de nuit mais ne vous inquiétez pas, il semble certain que cela arrivera quand même.
  • Procurez-vous de grands sacs plastiques transparents sur les marchés (max 0.5€) pour protéger votre sac sur la route de la terre et surtout de la pluie !
  • Procurez-vous également des sangles/tendeurs, ne lésinez pas sur la quantité, pour 0,1€ la sangle, ça vaut le coup de bien fixer son sac !
  • Mettre un rack sur la moto.  En général, la moto est déjà équipée d’un rack à l’arrière. Sinon, il faut le faire souder par un ferrailleur. Il est également possible de mettre un rack pour placer les sacs sur les côté de la moto si vous êtes deux. C’est cette option qui nous parait la plus confortable mais ce rack coute 40$ à installer. Un peu cher à notre goût alors nous avons mis les 2 sacs sur le rack arrière. Ça fonctionne mais assurez-vous d’avoir une moto avec une béquille centrale qui tient la route sinon vous allez devenir fou lors de l’installation et de la levée des sacs.

 

Gazzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz ;)

 

 

Retour au menu "Trucs et astuces"                              Retour à l'accueil

4 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (8)

Kristen

Loving the info on this website, you have done great
job on the blog posts.

http://ameblo.jp
  • 2. http://ameblo.jp (site web) | 02/05/2017

These are actually impressive ideas in on the topic of blogging.
You have touched some good factors here. Any way keep up wrinting.

manicure

I always emailed this website post page to all my associates,
for the reason that if like to read it after that my contacts will too.

joel
  • 4. joel | 02/12/2016

honda win et les scooter sont des 4 temps par contre la minsk 2 temps. il faut rajouter de l'huile de melange pour lubrifier les moteurs 2 temps.

Chachou

Salut Xavier,

Cela dépend de ce que tu entends par "raisonnablement"! Franchement Chapichette en avait marre à la fin car ca manquait clairement de confort, et puis avec les sacs, à 2 c'est qd même pas évident tous les jours! Sinon on a croisé un couple qui avait loué un genre de trail en 150cc à Hanoi, type XLR, mais doit pas y en avoir beaucoup à la revente.
Bonne route!

Xavier
  • 6. Xavier | 26/11/2016

Bonjour,

Nous envisageons aussi de faire un tour Cambodge / Laos / Vietnam en moto avec ma femme d'ici peu (avec une seule moto pour deux). En parcourant votre blogue j'ai compris que vous aviez un Honda Win pour deux, est ce qu'on peut raisonnablement faire 4 ou 5 heure de moto par jour à deux sur celle-ci ou alors c'est vraiment pas confort du tout (mal aux fesses / dos etc...) Sinon il faudra qu'on se réoriente vers une moto un peu plus grosse..

Merci !

Chachou

Salut,

oui effectivement il y a la royal enfield (la moto indienne) qui est un 4 temps 350 ou 500cc. Sinon la honda win, la minsk et les scooters sont bien des 2 Temps!

Sylvain

Merci intéressant ! Par contre t'es sûr que c'est des 2 temps les motos du début ? Ça me paraît très étonnant ! Merci

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau